medias

37 % des Canadiens ont écouté un livre audio en 2020

Antoine Oury - 09.06.2020

Lecture numérique - Audiolivre - canada livre audio - livre audio rapport - canada lecture rapport


BookNet Canada, organisation qui mène des analyses sur le secteur du livre au Canada, a publié l'édition 2020 de son rapport bisannuel sur le livre audio. Sans surprise, le format connaît une belle envolée, avec 37 % de Canadiens auditeurs de livres audio, dont 24 % qui en écoutent tous les jours. La pratique est essentiellement numérique, dans 92 % des cas.

Livre audio


Au Canada comme dans d'autres pays où les taux d'équipement en smartphones sont importants, le livre audio connaît des taux de croissance remarquables, particulièrement au format numérique. Le livre audio ne représente encore que 5 % des ventes totales de livres au Canada, mais, avec une croissance de 34 % depuis 2018, la dynamique reste très forte.

500 auditeurs de livres audio ont été interrogés pour cette étude, tous âgés de 18 ans et plus. La plupart, 58 %, sont des auditeurs « occasionnels », qui écoutent un à cinq audiolivres par an, 26 % sont plutôt « modérés » (6-11 livres par an), 13 % sont des « habitués » (12-49 livres) et 3 % sont « accros » (plus de 50 livres par an).

Donnée plutôt attendue, les auditeurs de livres audio sont aussi des amateurs de programmes audio à la demande (les podcasts) : 26 % des répondants écoutent un podcast une fois par jour ou plus. La part des auditeurs de livres audio qui écoutent ces derniers une fois par jour a augmenté depuis 2018, passant de seulement 7 % à 24 %. Autrement dit, les usages semblent s'installer durablement pour une partie des auditeurs.

Durant l'écoute, un certain nombre de répondants ne font rien (38 %), font des trajets dans les transports en commun ou non (37 %) ou s'adonnent à des tâches ménagères (37 %). L'exclusivité de l'écoute, qui s'élevait à 54 % en 2018, décroit donc parmi les auditeurs.

Au Canada, un quart des auditeurs de livres audio en écoute dans une autre langue que l'anglais, notamment le français (41 %), le mandarin (15 %), l'espagnol (12 %) ou encore le cantonais (10 %).

Fiction et non-fiction sont également considérées par les auditeurs, plébiscitées respectivement par 72 et 61 % d'entre eux.



11 % des répondants déclarent lire et écouter un même livre, 33 % le font parfois, tandis que 45 % ne s'adonnent pas à ces doubles découvertes d'un même texte.

Du côté de l'accès aux livres audio, la pratique dominante (38 %) en 2020 devient le téléchargement ou le streaming gratuit depuis un site ou une application, devant l'achat sur internet (34 %), l'abonnement à un service audio (31 %), l'emprunt numérique auprès d'une bibliothèque (31 %) et le téléchargement pirate (24 %). Une majorité des répondants (76 %) dépense entre 0 et 50 $ par an pour des livres audio. 
 
YouTube arrive en tête des moyens d'accès (37 %), ce qui pourrait laisser penser que l'accès à des fichiers partagés illégalement pourrait être plus important que prévu, la plateforme de vidéo restant un véritable vivier en la matière... Suivent ensuite Audible, le service d'Amazon (33 %), la bibliothèque publique (28 %), Google Play (24 %) puis la bibliothèque publique, à nouveau, mais pour l'emprunt de supports physiques (20 %).

Le téléphone, dans sa version smart, domine les usages des auditeurs (67 %), devant les ordinateurs (45 %) et les tablettes (41 %). Les enceintes connectées déboulent, elles, à 15 %.

Le rapport complet de BookNet Canada est accessible à cette adresse.

Photographie : illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.