3M, pourvoyeur de bibliothèques et de données numériques

Antoine Oury - 10.05.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - 3M cloud library - New York Public Library - données utilisateur


Quand on pense bibliothèque numérique aux États-Unis, 2 noms viennent à l'esprit : OverDrive, suivi par son concurrent principal 3M. Ce dernier, à l'aide de sa bibliothèque stockée dans le cloud, vient de convaincre la New York Public Library et d'autres établissements de tenter le prêt numérique, avec la bénédiction d'éditeurs de plus en plus nombreux. Et hérite également de la gestion des données...

 


Binary Business

mikecogh, CC BY-SA 2.0

 

 

Indéniablement, les éditeurs américains, « Big Six » compris, commencent à porter de l'intérêt pour le prêt numérique, et multiplient les programmes-pilotes en vue d'une mise à disposition de leur catalogue. Ce 1er mai, Simon & Schuster prenait ainsi appui sur l'infrastructure 3M pour une expérimentation au sein des bibliothèques publiques de New York et de Brooklyn. 

 

« Les éditeurs ont besoin d'un volume important de données, combien de livres sont vendus, où, de quelle façon ils circulent, sont empruntés, ou encore bien d'autres données » explique Tom Mercer, directeur du marketing chez 3M, qui prend soin de souligner que les données ne sont jamais personnelles. Ces big datas sont ensuite proposées aux éditeurs, afin que ces derniers puissent garder un oeil sur les préférences des lecteurs.

 

Le fournisseur de contenus fait d'ailleurs le lien entre prêt physique et prêt numérique en se montrant capable de traiter les big datas des bibliothèques, y compris celles portant sur les livres papier. « Nous traitons actuellement avec 140 bibliothèques aux États-Unis, et 80 % d'entre elles travaillent avec OverDrive », explique Mercer en saluant la saine concurrence qui permet aux usagers de bénéficier d'un choix plus large de documents.

 

Parmi les établissements bénéficiant du service de 3M, on compte ainsi la bibliothèque numérique de Bexar County, qui investit près de 200.000 $ pour 48 ordinateurs, 300 lecteurs ebook et un lieu qui n'accueillera pas de documents sous forme physique. « Buxer County n'a jamais bénéficié d'une bibliothèque [...]. Nous avons cherché à améliorer les services pour des gens qui n'y ont pas accès en temps normal » détaille Laura Cole, coordinatrice des projets au sein de la BiblioTech.

 

Cette dernière accueillera 3 terminaux de chargement siglés 3M, qui proposeront notamment les ebooks de Hachette ou Penguin. Présentée un peu partout comme « la première bibliothèque sans livres », la BiblioTech de Bexar County attire en tout cas l'attention sur les potentialités du prêt numérique.