76 % des enfants préféreraient les livres papier... selon leurs parents

Camille Cornu - 12.02.2016

Lecture numérique - Usages - lecture numérique - étude comparaison livre papier - ebook


Les parents seraient encore assez réticents à faire confiance au numérique, de peur qu'il ne vienne corrompre les habitudes de lecture. Pointés du doigt : l'exposition aux écrans, à la publicité, et donc une concentration moindre. La lecture numérique pourrait pourtant réhabiliter le livre dans le cœur des enfants, surtout des garçons. 

 

Kindle

Giorgio Minguzzi, CC BY-SA 2.0

 

 

L'étude, menée par Recent Research et The Open University, a invité 1511 parents du Royaume-Uni à répondre à une étude concernant les goûts de leurs enfants, de 0 à 8 ans. 

 

76 % des parents ont répondu que leur enfant préférait le papier quand il s'agissait de lire pour le plaisir. Pour les livres scolaires, ils n'étaient plus que 69 %. À l'opposé, 30 % ont répondu que leurs enfants préféraient lire sur support numérique pour le plaisir, et 34 % pour les livres scolaires. Seuls 15 % ont répondu que leurs enfants préféraient les livres numériques dans les deux cas. 

 

Pour expliquer ces préférences envers le papier, les raisons évoquées comptaient le plaisir de tourner les pages, de choisir un livre à la bibliothèque ou de posséder son propre exemplaire. 

 

Les répondants se sont considérés être des utilisateurs confirmés de technologie, à 93 % pour les parents et 73 % pour les enfants. Et pourtant, seuls 19 % des enfants utilisent un support de lecture numérique quotidiennement... Et 57 % d'entre eux n'en utilisent jamais, bien qu'ils en aient un à disposition. 

 

Il faut dire que seuls 8 % des parents n'avaient aucune inquiétude à laisser leurs enfants lire sur support numérique. Parmi les raisons évoquées, la prolongation d'exposition aux écrans, la perte d'intérêt pour les livres papiers, le risque d'exposition à du contenu inapproprié ou à de la publicité, qui viendrait nuire à la concentration. 

 

La conclusion du rapport pointait l'évidence « qu'en grandissant, les enfants liront davantage sur support numérique » et que « ceux qui ont découvert le numérique avec leurs parents pourraient devenir des lecteurs plus attentionnés et moins vulnérables à ce qui n'est que du contenu de mauvaise qualité ou inapproprié. »

 

La PDG de Booktrust, Diana Gerald, a ajouté : « Ce qui est fantastique est que même les lecteurs réticents lisent plus si l'on prend en compte le numérique, les réseaux sociaux, les jeux narratifs, Facebook, les SMS, Twitter et les forums en ligne... Pourtant, certains parents pensent que le numérique n'a pas sa place dans la vie de famille, et qu'il pourrait contaminer les expériences de lecture des enfants, mais ce n'est pas le cas. Utilisés intelligemment et parallèlement aux livres papier, les livres numériques peuvent encourager les enfants à lire pour le plaisir et les encourager à approfondir la lecture avec des livres papier. »

 

(via The Bookseller)