Accéder aux catégories secrètes de Kindle pour mieux référencer son livre

Clément Solym - 15.11.2019

Lecture numérique - Usages - mots clefs Kindle - Amazon référencer livre - Kindle ebook référencer


Peut-on tricher avec Amazon quand on est auteur ? Mieux : est-il possible de tromper la machine, pour assurer un meilleur référencement de ses livres ? Le Graal de l’auteur indépendant existerait vraiment, avec à la clef des ventes colossales ? Presque, presque…


Mais si, j'écris un roman... pixabay licence
 

Les légendes urbaines ne concernaient jadis que la présence de crocodiles dans les égouts ou des fantômes revenants d’entre les morts si l’on se regarde trop longtemps dans le miroir. En somme, depuis Narcisse, les choses n’avaient pas beaucoup évolué. Cela dit, dans le cas des crocodiles, certains témoignages font tout de même froid dans le dos

Mais voilà : à l’ère numérique, on ne se fait plus peur avec des créatures monstrueuses tapies dans les recoins de nos villes. On s’invente des keywords secrets, avec des catégories cachées, qui ne peuvent être atteintes qu’avec des manipulations habiles. Neo est le nouveau gourou et la Matrice nous a tous engloutis.

Récemment, une autrice a pourtant mis la main sur ce qui serait en effet une porte dérobée, pour débloquer des catégories secrètes sur Amazon Kindle. Dans la commercialisation de son ouvrage, les métadonnées — avis à tous les étudiants en Métiers du livre… — sont fondamentales pour ranger au mieux son ouvrage. Et par conséquent, en assurer la meilleure commercialisation par un système de référencement optimum.

Ces métadonnées, ce sont tous les éléments qui décrivent et discriminent le livre : titre, auteur, traducteur, couverture, prix, ISBN, résumé, etc. Mais avec l’autopublication, sont apparus de nouveaux champs pour classer et ranger mieux encore. De là se sont propagés les mythes de catégories secrètes et inaccessibles sans un sésame.
 
De fait, les auteurs passant par KDP peuvent accéder à 10 catégories qui positionnent leur titre — roman, polar, et ainsi de suite. Les fameuses catégories secrètes fonctionnent plutôt comme des outils destinés aux clients, pour des recherches plus spécifiques. Et elles existent bien : il suffit de placer les bons mots clés pour les faire surgir. 

On peut en découvrir la liste à cette adresse : bien entendu, tout cela est en anglais et nous attendons encore de pouvoir faire expérimenter ce système pour des auteurs français.

Des mots qui n’appartiennent qu’à l’univers Kindle — ou plutôt réagissent uniquement dans KDP — et vont donc élargir le champ de découvrabilité d’un titre. Il faut manifestement trois jours pour que les mots clés soient mis en ligne et trois de plus pour que le livre soit étiqueté avec ces mots clés. 

Plus de renseignements sur ce bidouillage ici.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.