Accord Google-La Martinière : le catalogue d'ebooks va déborder ?

Clément Solym - 28.08.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - martiniere - google - ebooks


L’accord passé entre Google et La Martinière va s’appliquer aux oeuvres indisponibles en version papier, que le moteur de recherche aura la possibilité de numériser, après accord de l’éditeur. La commercialisation qui s’en suivra se fera sur une base de partage des revenus qui n’a pas été dévoilée.

Les faits sont donc là, et la presse a avant tout retenu la fin du procès lancé en 2006 contre Google - qui a, sans conteste, une dimension historique notable. Néanmoins, il y a dans cet accord une autre dimension passée un peu à la trappe sur laquelle on peut revenir.

Coup double, discrètement

Hervé de la Martinière l’avait brièvement évoqué durant notre entretien : « En signant cet accord, nous allons surtout récupérer les oeuvres qui avaient été originellement numérisées par Google. Il s'agit de plusieurs milliers d'oeuvres, probablement, mais nous ne pourrons en donner le nombre exact que dans plusieurs semaines ». (voir notre actualitté

Deux choses à retenir : tout d’abord, le coût de numérisation d’un livre numérique, difficile à estimer en ce qu'il varie évidemment selon les besoins du livre. On peut cependant tabler pour une simple version homothétique sur 150/200 €. D’autre part, l’augmentation évidente du catalogue que va permettre l’aboutissement de cet accord. En effet, parmi les livres déjà numérisés - le chiffre sera particulièrement significatif - c’est autant d’économisé pour le groupe dans la numérisation de son fonds.

Si les oeuvres indisponibles seront par la suite commercialisées dans le cadre de l’accord avec Google, qu’adviendra-t-il des oeuvres qui ne le sont pas, mais dont l’éditeur possédera finalement une version ebook ? Google n’aura aucun droit dessus, mais La Martinière récupérera nécessairement les fichiers. Et pourra donc les ajouter à la plateforme Eden Livres, créée avec Flammarion et Gallimard. [NdR : Selon les informations, Eden Livres dispose de 3000 ou 5000 ouvrages en catalogue

De quelques centaines à quelques milliers ?

En avril dernier, ePagine indiquait que le nombre d’ouvrages numériques disponibles à la vente était de 407 titres, pour le catalogue Volumen, distributeur du groupe La Martinière et de ses maisons. 

Si l’on compte tient compte de « plusieurs milliers d’ouvrages » comme évoqué par le P.D.G. du groupe, le catalogue fera immanquablement un bond, avec une offre bien plus dense. Et ce, pour un coût de numérisation nul, puisque, pour les oeuvres, qu’elles soient indisponibles ou non, finalement, l’éditeur disposera des fichiers. Si l'on imagine que par plusieurs milliers, on en compte simplement 3000 - chiffre fictif -, la multiplication par un prix moyen de 150 euros chiffre assez rapidement.

Cet accord est donc non seulement historique, en ce qu’il marque la fin de l’aventure juridique, mais surtout très lucratif, si l’on tient compte des économies qui seront réalisées. Restera simplement à s'assurer de la qualité de la numérisation et des fichiers qui en résultent. D'autant plus que les fichiers proposés actuellement, sont en PDF ou EPUB, alors que ceux que fournit Google sont en EPUB uniquement - et fichier image, évidemment. 

Selon nos derniers renseignements, le catalogue devrait compter un eu plus de 500 exemplaires, en PDF et EPUB.

Et plus sérieusement, combien d'avenants qui vont être passés avec les auteurs de ces milliers d'ouvrages ?



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.