Adobe ne conseillerait pas le Kindle DX : le Sony Reader reste mieux

Clément Solym - 07.05.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - Sony - Reader - Kindle


Bill McCoy travaille chez Adobe, le créateur du PDF et de l'ePub est plutôt satisfait.

Alors qu'Amazon lançait hier son Kindle DX, on le répète pour ceux qui n'étaient pas connectés au net, le grand plaisir d'Adobe est de constater que désormais, le support des PDF est effectif. Une chose toute simple, mais qui permet, par exemple d'intégrer un fichier à un email et de l'envoyer sur son lecteur.

Le kit de développement d'Adobe permet en outre de faire en sorte que le texte s'adapte automatiquement à la taille de l'écran, et ainsi, l'utilisateur profite d'un meilleur confort de lecture.

Cependant, il tient à rappeler que si le support du PDF est assuré via l'Adobe Reader Mobile SDK dans le DX - pour Deluxe, c'est joli, non ? - l'ePub reste toujours devant la porte, de même que les contenus protégés Adobe Content Server 4. Certes, c'est un premier pas vers une plus grande ouverture, mais Bill reste encore assez hostile aux appareils fermés.

« Sur cette base, j'ai bien peur de ne pas encore recommander le Kindle pour la famille, tant que les ebooks supportés sont limités au format propriétaire d'Amazon et DRMisés. » Un contenant qui n'est pas interopérable, c'est pas de chance, surtout qu'en face on trouve le Sony Reader.

Lequel offre une gamme complète de compatibilités avec les formats cités, protégés ou non, d'ailleurs. Tout un travail qui reste encore à faire, estime-t-il, pour promouvoir l'interopérabilité, mais bien sûr, les produits Adobe...