Adobe rejoint Readium : de l'EPUB 3 plutôt que des DRM ?

Antoine Oury - 10.09.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - EPUB3 - Adobe - Readium


La société Adobe, jusqu'à présent bien connue dans le secteur du livre numérique pour avoir proposé une mesure technique de protection largement adoptée par les éditeurs, annonce qu'elle rejoint la fondation Readium, qui travaille à un lecteur EPUB 3 pour applications et navigateurs mobiles. 

 


Bill McCoy (IDPF) au Salon du Livre de Paris 2013

Bill McCoy, directeur de l'IDPF, annonçait le lancement de Readium SDK au Salon du Livre 2013 (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Adobe rejoint l'organisation open source Readium pour participer au développement de l'application Readium SDK, un lecteur de livres numériques au format EPUB 3 adapté aux appareils mobiles, via les applications ou le navigateur intégré. La société apparaît ainsi aux côtés du consortium DAISY (standard des livres audio), Dilicom, Eden Livres, Kobo, Sony et d'autres. Sa présence n'est pas étonnante, puisque la société fait partie des soutiens de l'organisation IDPF (Internation Digital Publishing Forum), à l'origine du projet Readium.

 

L'information est à double tranchant : d'un côté, l'intégration d'Adobe promet une prise en charge relativement complète des ouvrages, y compris ceux sous DRM, par Readium SDK. Le communiqué précise d'ailleurs qu'« Avec la contribution d'Adobe, il sera possible dans un futur proche que les applications clients créées à partir de Readium SDK intègrent une prise en charge des fichiers EPUB 2 et EPUB 3 dont le contenu est protégé par Adobe Content Server 4 [...]. »

 

En avril 2012, ActuaLitté interrogeait Adobe sur les solutions de gestion des DRM pensée pour le format EPUB 3 : « Nous avons un devoir à l'égard des sociétés qui sont déjà nos clients. Nous proposerons une solution DRM pour les fichiers EPUB 3, bien entendu, mais effectivement, les sociétés ne disposent pas encore d'un outil pour ce faire », expliquait alors Denis de Coster, business developper manager chez Adobe.

 

Mais, si l'IDPF encourage les solutions open source et l'accessibilité aux livres numériques, l'organisation veille tout de même à mettre sur pied une solution de protection des contenus, et avançait en mai 2012 la possibilité d'un DRM intégré dans le code de l'ebook, plus léger dans sa gestion. 

 

« Adobe a fortement soutenu le format EPUB depuis sa création », explique Tridib Roy Chowdhury, manager et directeur des produits chez Adobe. « Nous sommes ravis de participer à cette avancée pour le format ouvert en rejoignant la fondation Readium et en collaborant avec les autres acteurs clés de l'industrie pour développer le projet Readium SDK. » Une chose est sûre : l'arrivée d'Adobe signifie une compatibilité plus importante de Readium SDK avec les fichiers EPUB, y compris ceux protégés.