Changement de politique sur l'envoi de fichiers Kindle

Clément Solym - 16.06.2015

Lecture numérique - Lecteur eBook - Kindle ebooks - éditeurs numériques - email service


Mais à quoi joue, encore, Amazon ? L’éditeur de science-fiction Baen Books avait expédié fin mai un email à ses clients. Désormais, il n’aura plus le droit d’envoyer par courriel ses livres numériques, en format Kindle. Le service Email book to my Kindle sera fermé le 10 juin, précisait-il, conformément aux nouvelles conditions d’utilisation.

 

Kindle Voyage

(Julien GONG Min, CC BY 2.0)

 

C’est connu, rappelle le Digital Reader, Jeff Bezos, grand patron d’Amazon, est un être ignoble qui mange des têtes de chatons – et qui plus est, au petit déjeuner. Et cette modification des CGU aurait pu n’avoir qu’une incidence mineure. Un changement comme il s’en trouve d’autres.

 

D’ailleurs, en apprenant que d’autres éditeurs sont concernés par cette restriction, il fallait se rendre à l’évidence : la loi est la même pour tout le monde. Si la fonctionnalité avait quelque chose de pratique, il allait falloir s’adapter. 

 

D’autant plus que la fonctionnalité, pour commode qu’elle fut, était une largesse octroyée par la firme. Sauf que la restriction ne touche manifestement que les éditeurs, et pas les distributeurs. 

 

Jusqu’à présent, les clients qui achetaient donc un ouvrage depuis leur Kindle pouvaient donc recevoir par email le fichier. Pourquoi les éditeurs seraient-ils frappés exclusivement ? Pour l’instant pas de réponses... (via Digital Reader)