Amazon devient propriétaire de l'appellation Firedock

Clément Solym - 22.08.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - Firedock - Amazon - Kindle Fire


L'entreprise américaine vient d'acquérir la marque Firedock. Les adeptes de la technologie et de ses gadgets se souviendront d'un produit compatible avec le Kindle Fire et destiné à servir à la fois de haut parleur et de chargeur pour la tablette. Ce nom a été déposé à l'origine par la firme Grace Digital Audio, qui l'a cédé il y a peu à Amazon. Pour les observateurs du marché, il apparaît que cette acquisition annonce du tapage sur le marché du lecteur numérique.

 

 

Le Grace firedock, station qui accueille un... Findle Fire

 

 

Tandis que le Firedock de Grace Digital Audio a été commercialisé à partir du 2 juillet 2012 aux États-Unis, la firme a curieusement ressorti son produit sous un autre nom le 17 juillet : MatchStick. Il s'avère que l'appellation initiale du haut-parleur a été transférée à la filiale Amazon Technologies le 11 juillet.

 

Ce transfert intervient alors que la société Amazon présentait récemment son nouveau Kindle Fire à la commission fédérale des communications (FCC). Suite à l'assaut du marché par le Nexus 7 de Google, la firme américaine est attendue au tournant. Pour les spécialistes, si Amazon n'a pas grand intérêt à sortir pareil gadget, c'est que la manoeuvre pourrait annoncer une offensive plus sérieuse sur le marché.

 

Si Amazon renforce les atouts de ses tablettes dans une optique d'objet multimédia de salon, il se pourrait qu'elle vise à développer en parallèle de nouveaux systèmes de lecture de vidéo et de musique. Ainsi, la rumeur table que les prochains Kindle pourraient réunir ces nouvelles fonctionnalités multiples, et mettre à profit un port HDMI permettant aux utilisateurs d'afficher leurs contenus sur des écrans plus grands.

 

La marque est réputée se servir du prix abordable de son Kindle Fire à la manière d'un Cheval de Troie au service de ses applications annexes à la lecture numérique. Amazon offre durant un mois aux acquéreurs de la tablette le bénéfice des fonctionnalités Prime, incluant notamment un service vidéo. Pour certains, une fois passé ce mois gratuit, il devient difficile de se passer de l'offre. Il n'y a plus qu'un pas à enjamber vers la cotisation annuelle de 79 dollars qui permet de faire perdurer le service.

 

Que celui qui a des oreilles entende...