Amazon en négociations avec Samsung pour racheter Liquavista ?

Nicolas Gary - 23.03.2013

Lecture numérique - Lecteur eBook - electrowetting - Liquavista - Amazon


Information à prendre avec des pincettes d'une taille considérable, mais information tout de même. Alors qu'Amazon est actuellement en train de revoir les conditions d'achats des composants pour sa famille Kindle, l'idée de voir la société racheter un acteur comme Liquavista n'est vraiment pas des plus délirantes...

 

 

 

 

Selon Bloomberg, la société Samsung, qui a racheté l'entreprise Liquavista en janvier 2011, serait entrée en négociations avec Amazon, pour une vente de l'entreprise, avec un montant estimé de 100 millions $. Samsung, sollicité par nos confrères, assurerait que l'acquisition de Liquavista ne répondrait finalement pas à ses attentes.

 

Liquavista est une firme qui s'est lancée dans la technologie electrowetting, qui permet de proposer des écrans e-paper, avec la couleur, et un taux de rafraîchissement de l'affichage bien plus rapide que celui de n'importe quel écran à encre électronique classique. 

 

Le Sud-coréen Samsung, potentiellement déçu par son investissement, pourrait donc tenter la pirouette d'une revente, avec petite marge supplémentaire. Chenny Kim, porte-parole nuance toutefois : « Nous sommes en train de revoir de nombreux projets, y compris la vente, mais rien n'a encore été confirmé. »

 

Si la commercialisation d'écran à encre électronique semble actuellement en baisse, et ce, au profit des écrans LCD, la solution technologique apportée par Liquavista est des plus intéressantes pour Amazon. En effet, les ventes de lecteurs ebook devraient diminuer de 27 % selon les données du cabinet IHS, qui prévoit 10,9 millions de ventes en 2013, et pour 2016, 7,1 millions - soit un tiers de ce qui avait été observé en 2011. 

 

En janvier dernier, un premier mouvement avait mis la puce à l'oreille. En effet, le directeur technique de chez Liquavista, Tony Slack, aurait intégré depuis peu la liste des contacts de Carolin Fischer, elle-même gestionnaire des ressources humaines pour les fusions et acquisitions chez Amazon.

 

La filiale appartenant à Samsung, Liquavista, oeuvre actuellement au développement d'une alternative technologique aux écrans LCD. En huit ans d'activité, la firme n'a livré aucun produit sur le marché, mais a annoncé des écrans de plus faible puissance, mais qui conserveraient la même qualité d'image.

 

Si les réseaux professionnels en ligne constituent de réels indicateurs, Amazon multiplie les contacts avec des pros de la technologie d'affichage comme avec des concepteurs de puces électroniques. La prochaine génération de Kindle pourrait donc comporter son lot de composants originaux.

 

Le Saint-Graal n'est peut-être pas si loin...