Amazon, Google : les consommateurs manipulés, l'édition menacée

Clément Solym - 28.06.2019

Lecture numérique - Acteurs numériques - GAFA commerce - industrie livre - consommateurs informations


L’association américaine des éditeurs a rendu ses conclusions et observations à la Commission fédérale du commerce. Intervenant dans l’examen de la concurrence et de la protection des consommateurs au XXIe siècle, ces auditions portent principalement sur… les nuisances des GAFA. Et, on s’en doute, les récriminations ne manquent pas.


Infrared HDR 8 July 2012 Colorado Springs
bientôt un désert culturel ? David CC BY 2.0

 

L’AAP s’époumone, à répéter son message : les grandes plateformes en ligne s’immiscent dans tous les champs de l’économie contemporaine. Avec pour conséquence redoutable de frapper le « marché des idées, qui risque désormais d’être sérieusement endommagé, voire de manière irréparable », plaide l’association.
 

En cause, « la domination sans précédent d’un très petit nombre de plateformes technologiques », assure Maria Pallante, présidente de l’AAP. « Pour atténuer cette crise et protéger l’intérêt du public, l’AAP exhorte la FTC à exercer une surveillance et instaurer une réglementation particulièrement nécessaire. »
 

La justice américaine
cible les GAFA

 

Et ce, en particulier dans le cas où ces plateformes freinent la concurrence et manipulent les informations.

À travers 12 pages d’observations — à retrouver en fin d’article — l’AAP souligne différents points : d’abord, le monopole de fait détenu par les GAFA dans la distribution de livres et la recherche d’informations sur internet. « Aucun éditeur ne peut éviter de passer par Amazon, et, pour ainsi dire, Amazon dicte les conditions économiques. Les éditeurs payant davantage pour les services d’Amazon, chaque année, et reçoivent moins en retour. »
 

En outre, et le problème de la contrefaçon sur le site a encore récemment fait l’objet d’attaques, cette domination généralise la vente de produits illégaux, défectueux ou encore l’apparition de fausses critiques. Autant de déconvenues pour le client, qui devient méfiant — incitant alors éditeurs et auteurs à réduire leurs investissements.

 

La situation de Google sur les recherches internet n’est pas différente en soi. Voire plus problématique : le modèle économique repose en grande partie sur l’accès des internautes à des informations. Qu’elles soient illégales ou légitimes n’est qu’une approche secondaire. Et ce, quand bien même Google se plie, de plus en plus, aux injonctions des producteurs.


En tout, cinq points majeurs sous-tendent le document

• le pouvoir de ces plateformes

• la menace pour la concurrence — quand elles deviennent productrices et distributrices

• le recours à des clauses abusives

• l’utilisation d’algorithmes opaques et manipulés par leurs soins

• le lien effectué entre services de distribution et services publicitaires


Enfin, l’immense collecte de données personnelles, qui sont par la suite monétisées par les propres services de ces entreprises, à des fins publicitaires justement, présente des dangers pour les éditeurs. Ces datas représentent en effet des leviers puissants sur lesquels des vendeurs comme Amazon peuvent s’appuyer, et contraindre littéralement les entreprises.
 


Ironie, s'il en est : le document que l'AAP diffuse est hébergé par AWS, ou Amazon Web Service, la division technologique consacrée au cloud computing d'Amazon...




Commentaires
Ridicule, pathétique cette attitude outrée des tradis contre les modernes. Vous voulez peut-être nous faire croire que la concentration hégémonique de l'Edition traditionnelle entre quelques mains puissantes est plus vertueuse que celle des gafam ! Un peu de respect bande de faux-culs : Vous êtes animés du même appétit cupide et vorace que vos concurrents. Vous flippez qu'ils vous éjectent de vos places de deal. C'est pourtant ce qui va se passer. Vous n'aurez que la monnaie de votre pièce.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.