Amazon ? Hmm... 'Va plutôt chez un vrai libraire'

Clément Solym - 20.12.2011

Lecture numérique - Applications - Google Chrome - Amazon - Application


N'allez plus en librairie, laissez tomber. C'était en substance le contenu d'un article faisant valoir, pour le marché étasunien, la force que représentait Amazon pour le consommateur avide de livres. Nouvel épisode dans la guere numérique que se livrent Google et Amazon. Dès votre entrée sur Amazon, un onglet s'affiche et vous conseille d'utiliser vos jambes et non plus vos doigts pour acheter un livre.

 

Cette nouvelle application, disponible sur le Chrome Web Store, est une réponse du développeur Josh Begley à Amazon et sa très controuversée «Price Check App». Vantant les mérites de l'achat en ligne, Price Check annonce au client qu'il paierait 5$ de plus à se déplacer, aller dans une librairie et acheter le même objet qu'à le commander sur Amazon.

 

Il faut se souvenir, voilà une grosse semaine, que cette application avait fait du bruit. Plusieurs autres chaînes de distribution du pays ont donné de la voix : déjà qu'Amazon ne paye pas les taxes locales, n'ayant pas de boutiques de vente, si en plus le marchand s'appuie sur les boutiques réelles, pour inviter à y faire sa liste de course, et rapatrie les clients chez lui, la concurrence devient des plus complexes. (voir notre actualitté) 


 

«Amazon, huh?» est donc cette application qui crystalise la rivalité croissante entre Google et le site de vente en ligne. Depuis plus d'un an, Google s'est lancé dans le livre numérique. Bibliothèque d'abord, il se transforme depuis en un véritable portail de représentation des éditeurs.

 

La critique est simple :  quand est-ce qu'Amazon a réellement fait un travail de prescription humain, en vous conseillant des ouvrages, en se basant sur vos centres d'intérêts, et non en puisant dans un algorithme préfaçonné pour inciter à la consommation ? 

 

« Bien sûr, vous pourriez économiser quelques dollars sur cette commande, mais qu'est-ce que cela représente par rapport au soutien des entreprises locales, au maintien d'une assiette fiscale locale, et à l'achat de livres chez quelqu'un pour qui les livres représentent vraiment quelque chose ? »

 

Certes, voilà qui donne à réfléchir...

 

Et à ce titre, les habitants du XIXe arrondissement de Paris pourront se réjouir de ce que la librairie, Le Genre urbain, vient de s'installer dans ses nouveaux locaux. Plus de place, pour plus de livres, et bientôt, plus de rendez-vous...