Amazon : les ventes de contenus numériques dominent

Clément Solym - 27.04.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - résultats trimestriels 2012 - Kindle Library


Amazon a dévoilé dans un communiqué de presse ses résultats, arrêtés le 31 mars 2012, pour le premier trimestre de l'année. Sans surprise, le revendeur enregistre une hausse des ventes de 34 % par rapport à la même période en 2011, mais note une baisse de ses bénéfices et de la valeur de ses actions.

 

Les dividendes reversés aux investisseurs s'élèvent à 464 millions $, soit un léger fléchissement par rapport à l'année précédente. La société elle-même a racheté pour 5,3 millions d'actions pour 960 millions $, soit deux fois moins que prévues, puisque la société prévoyait de racheter son capital à hauteur de 2 milliards $.

 

 

Si les ventes atteignent 13,18 milliards $ pour le premier trimestre, soit une hausse de 34 % par rapport aux résultats d'il y a un an, le reste des résultats sont un peu en demi-teinte. Pour se justifier, la société n'hésite pas à rejeter la faute à deux reprises sur « l'impact négatif des taux de change internationaux », en précisant à chaque fois les pertes financières occasionnées. 

 

Par ailleurs, Jeff Bezos, fondateur et PDG d'Amazon, se fend de quelques déclarations à la fin du communiqué à destination des investisseurs : « Je suis heureux de vous annoncer que nous disposons de plus de 130 000 titres exclusifs au Kindle Store, et qui sont introuvables ailleurs. Parmi eux, de nombreux best-sellers. En fait, 16 de nos 100 best-sellers sont exclusifs au Kindle Store. » 

 

Pour le prochain trimestre, Amazon envisage des ventes qui représenteraient entre 11,9 et 13,3 milliards $, une estimation prudente donc, mais prédit également une baisse de ses bénéfices, en précisant bien que ces estimations varieront en fonction du contexte économique et des investissements de la société : l'acquisition de Kiva Systems Inc., par exemple, dans le but d'automatiser la gestion de ses entrepôts.