Amazon met son offre Kindle à l'heure mexicaine

Antoine Oury - 29.08.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - Kindle Store - Mexique


Le site de e-commerce étend encore un peu plus son territoire commercial avec l'ouverture du Kindle Store à l'intérieur des frontières mexicaines. Désormais accessible à l'adresse http://www.amazon.com.mx/, le site propose 2 millions de titres, dont 70.000 en espagnol, ainsi que le Kindle et les Kindle Paperwhite WiFi et 3G.

 


Mexico City from above

Mexico, vu du dessus (eeliuth, CC BY 2.0)

 

 

Pour le lancement de sa librairie numérique, Amazon promet 2 millions de références, dont 70.000 en espagnol et, parmi ces derniers, 1.500 titres gratuits. Les dispositifs de lecture Kindle sont eux aussi au rendez-vous, avec le Kindle et le Kindle Paperwhite, version WiFi et 3G. Pour le moment, donc, pas de tablettes, mais des lecteurs ebook qu'il sera possible d'acheter sur le site, ou dans les magasins locaux Gandhi.

 

« La majorité des Mexicains n'ont pas accès à des librairies dans leur ville, et nous sommes donc heureux de lancer aujourd'hui le Kindle Store mexicain » a souligné Pedro Huerta, directeur des contenus pour l'Amérique latine. Pour le lancement, Amazon a largement communiqué sur sa politique de prix bas, et lance une opération spéciale avec les romans des auteurs hispanophones, dont Paolo Coelho, Quino ou Carlos Fuentes, à un prix réduit de 9 pesos.

 

Par ailleurs, le Kindle Direct Publishing, programme à destination des auteurs autoédités qui leur garantit 70 % de droits d'auteur sur leurs ventes via Amazon, est également mis en place pour le public mexicain.

 

Dans les magasins Gandhi, les Kindle seront vendus entre 1.399 pesos (80 €, pour le modèle de base) et 3.499 pesos pour le Paperwhite WiFi et 3G (200 € environ). « Nous pensons qu'il est très important de pouvoir lire au moindre prix », a souligné Alberto Achar, chargé du marketing au sein de la chaîne Gandhi. « Nous sommes persuadés qu'il recevra un excellent accueil de la part des lecteurs. »

 

(via Sys.Con)