Amazon met un terme au couple livre papier + ebook, MatchBook

Clément Solym - 01.10.2019

Lecture numérique - Acteurs numériques - livre papier numérique - offre couplée lecture - ebook pbook Matchbook


Ouvert en octobre 2013, le service Matchbook constituait une solution prometteuse : pour tout ouvrage papier acheté, Amazon proposait de se procurer la version numérique pour un prix dérisoire. Il suffisait alors que le livre en question fasse partie du programme.



Entre gratuit et 2,99 €, MatchBook d’Amazon était alors inédit et concernait tout ouvrage papier acheté depuis 1995. À l’époque, plus de 70.000 titres étaient concernés, ce qui attestait d’un certain engouement de la part des éditeurs. Sauf que les temps changent.

Dans un courriel expédié récemment, Amazon annonce qu’au 31 octobre, son service MatchBook prendra fin : tout ouvrage qui sera versé dans le catalogue des titres éligibles sera donc refusé. 
 

Fermer un tuyaux pour en ouvrir d'autres ?


Pourquoi mettre un terme à ce produit ? Le Digital Reader émet l’hypothèse qu’en somme, cela ne fonctionnait pas, voire n’avait pas attiré l’attention de qui que ce soit. Et de rappeler surtout que d’autres modèles de ce type ont vu le jour, comme Shelfie, racheté en 2017 par Kobo, sans qu’il n’y ait depuis de suite.

Possible. Mais il semble difficile de ne pas rapprocher la fin de MatchBook de l’actuel conflit juridique autour du livre audio et de la solution de sous-titrage automatique qu’Audible (la filiale audio d’Amazon) a dans les cartons. 

En effet, en mettant en place un sous-titrage gratuitement offert aux utilisateurs, Amazon s’est mis à dos toute l’édition américaine. Raid punitif de la part de la firme ? Il faudrait des données chiffrées pour mieux s’en faire une idée — et avoir quelques résultats de la part des éditeurs qui y ont pris part. Surtout que MatchBook était également ouvert aux auteurs indépendants, passant par Kindle Direct Publishing. 

Le lien entre MatchBook et Captions est assez évident : pour le premier, les éditeurs devaient accepter la mise à disposition d’une offre numérique à prix réduit. Pour le second, Audible-Amazon a décidé par lui-même — tout porte à croire que l’autocratisme est une valeur plus prisée chez Amazon…

En France, cette solution serait complexe à mettre en place : les lois sur le prix unique du livre et du livre numérique ne seraient pas compatibles avec une telle offre. Quelques éditeurs s’y sont aventurés pourtant, sans qu’on ne vienne leur tirer les oreilles.

En revanche, les auteurs indépendants pouvaient tout à fait mettre à disposition ce couplage papier + numérique à prix réduit depuis l’interface KDP. Reste à attendre les réactions des intéressés pour déterminer à quel point cette décision sera handicapante. 


Commentaires
Auteur indépendant, j'ai toujours proposé cette option, mais elle n'était quasiment jamais utilisée par les lecteurs. Certains passaient de la liseuse à l'édition papier, pour un ouvrage qui leur plaisait particulièrement, mais l'achat d'un fichier Kindle après celui d'un livre était exceptionnel.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.