Amazon n'est pas prêt à diffuser le Kindle en Pologne

Clément Solym - 14.02.2012

Lecture numérique - Législation - Kindle - Pologne - Piotr Kowalczyk


Un petit malin polonais a tenté de fausser compagnie aux logiciels de filtrage d'Amazon en écrivant des ebooks en polonais. Piotr Kowalczyk est tout à la fois, blogueur, geek et surtout auteur autoédité. Mais il a finalement été rattrapé par la patrouille et a reçu un mail d'Amazon lui indiquant qu'un de ses ebooks allait être supprimé de la banque de données de Kindle.

 

Et l'argument a du sens, Kindle ne supporte officiellement que six langues, les plus communes en Europe soit l'anglais, l'espagnol, l'allemand, le français, le portugais et l'italien. Piotr Kowalczyk est donc coupable d'avoir écrit un livre en langue polonaise après avoir déplacé le curseur sur l'onglet « English » pendant la création.

 

La manip' est évidente et cause bien du tort à Amazon, qui n'arrive pas toujours à remettre la main sur les livres ainsi piratés. Les logiciels chargés de détecter les langues qui ne sont pas supportées le Kindle sont parfois défaillants.


 

 

Et pour cause, dans les faits, créer un ebook dans une langue non supportée n'est pas quelque chose de compliqué. Il suffit de mettre le curseur vers une des langues reconnues et écrire simplement dans sa langue. Quelques erreurs sur les caractères et les accents subsistent, mais le texte sera dans son ensemble compréhensible.

 

Toutefois, cette traque des fichiers illégaux sur Kindle est très symbolique du comportement d'Amazon, minutieux et prêt à tout. Il s'avère que près de 60.000 Kindle sont d'ores et déjà en circulation dans le pays, et on peut légitimement imaginer qu'une partie de ceux-ci disposent d'ebooks en polonais. Mais surtout, et on observe par là qu'Amazon n'est pas prêt à tergiverser, une rumeur court selon laquelle Kindle va être officiellement lancé prochainement en Pologne et qu'elle n'empêche pas la suppression des ebooks.

 

A moins que la suppression des livres de Piot Kowalczyk ne soit un démenti de la rumeur d'un développement de la tablette fétiche d'Amazon en Pologne ? Peut-être pas de Kindle mais ça n'empêche pas Amazon de faire du marché polonais une vraie cible pour le futur. Quelques mois après être devenu le plus gros libraire sur Internet du pays, Amazon ne semble pas encore prêt à sauter le pas et à commercialiser leur tablette.