Amazon ouvre ses premiers magasins éphémère, dédiés au Kindle

Antoine Oury - 03.12.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Kindle Paperwhite - Amazon - magasins physiques


Quand il ne prévoit pas le décollage imminent de ses drones livreurs, Amazon s'installe en magasin pour donner un tout autre visage à son produit. Le site de e-commerce a déjà bénéficié, avec plus ou moins de succès, de corner de démonstration installé dans des magasins ou librairies Waterstones, mais l'ouverture d'espaces de vente, même éphémères, est inédite.

 


L'espace temporaire de vente, au centre commercial de Westfield San Francisco (source)

 

 

Faut-il y voir le signe que le commerce sur Internet a tout de même besoin de s'afficher « en briques et en mortier », selon l'expression d'outre-Atlantique ? En tout cas, Amazon essaye mordicus de présenter son Kindle en magasin, quitte à monter un store éphémère dans un centre commercial de San Francisco.

 

Outre sa présence, en Grande-Bretagne, dans les librairies Waterstones, le ecommerçant s'est fait remarqué (et remballé) en proposant à des libraires indépendants des États-Unis d'accueillir leur Kindle en boutique. La rumeur de l'ouverture de magasins siglés Amazon est vieille comme le monde numérique qu'Amazon offre à ses clients via son site Internet.

 

Visiblement, les deux employées présentes sur le site, interrogées par le Wall Street Journal, ne faisaient pas partie de la société.