Amazon ouvre son catalogue indien au numérique

- 27.06.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Kindle - concurrence - marché indien


Ce jeudi 27 juin, Amazon lance sa seconde phase de pénétration du marché indien. Début juin, la firme de Bezos lançait une dixième plateforme nationale : Amazon.in. Ce jour, c'est au tour de ses tablettes, lecteurs Kindle et d'autres supports mobiles de faire leur entrée dans le catalogue aux côtés des seuls livres et DVD jusqu'alors.

 

 

A la différence des autres services en ligne, de par le monde, la législation indienne très restrictive en matière de commerce international obligeait l'e-commerçant à faire appel à des revendeurs locaux.  Pour ce lancement, la société américaine met en avant sa tablette HD, ses lecteurs Paperwhite mais également des smartphones estampillés -10%, et des appareils photos des grandes marques mondiales.

 

Pour respecter les impératifs protectionnistes de la législation indienne,  Amazon a fait appel à Redington pour distribuer ses appareils et la chaîne Tata's Croma Retail, entre autres, pour la revente dans les magasins des grandes villes New-Delhi, Bombay, Chenmai, Bangalore etc. Déjà l'an passé, des accords avaient été passés avec le distributeur pour de précédentes versions de Kindle.

 

Si on connaît la politique tarifaire hyper concurrentielle de la société, le modèle 7 pouces de la tablette n'a pas été aligné au pouvoir d'achat dans les grandes villes. L'appareil coûte en roupie l'équivalent des modèles vendus sur les autres continents, suivant l'espace de stockage disponible. Seul le modèle standard à encre numérique figure dans les petits prix du catalogue. Mais on rappellera que depuis un an, Amazon a particulièrement descendu ses prix pour juguler la concurrence sur le marché du multimédia mobile.