Amazon poursuit sa lutte contre les commentaires frauduleux postés sur son site

Orianne Vialo - 28.04.2016

Lecture numérique - Législation - Amazon commentaires frauduleux - achat faux commentaires - plainte commentaires frauduleux


Loin d’être une nouveauté, la traque de faux commentaires positifs postés sur son site internet est même monnaie courante chez Amazon. C’est la troisième fois que le géant américain de vente en ligne décide de porter plainte contre des sites offrant des commentaires Amazon « vérifiés » pour de l’argent. Ces commentaires payés concernent aujourd’hui principalement des produits ou des livres Kindle. 

 

(Mike Seyfang / CC BY 2.0)

 

 

L’utilisation de faux commentaires positifs fausse considérablement l’algorithme de recommandation du site de vente en ligne. Or, il s’avère que le système de notation et de commentaires de la plateforme de vente reste le principal atout d’Amazon. 

 

En effet, la firme a construit une grande partie de sa réputation sur la fiabilité des commentaires des internautes, et aussi pour refuser de retirer les avis négatifs sur les produits, car ils prouvent avant tout « l’authenticité » des commentaires, même s’ils donnent une mauvaise image d’un produit. C’est grâce à lui que, chaque jour, des millions de personnes peuvent se renseigner sur un produit avant de l’acheter ou non d’ailleurs, en fonction des commentaires « retour d’expérience » postés sur un produit. 

 

Ce sont les sites Amazonverifiedreviews.com, Paidbookreviews.org, Amazonreviewstar.com, Buyamazonreveviews.info et Reviewconnections.com qui sont aujourd’hui directement visés par la société américaine de vente en ligne. Ils proposent aux vendeurs d'acheter des commentaires positifs pour leurs produits : après achat du produit en question, un faux commentaire est posté, généralement rédigé selon les souhaits du vendeur, ou de manière plus générique.

 

C’est en septembre 2015 que le site marchand avait pour la première fois lancé des démarches à l’encontre d’un individu pour vente de commentaires. La plupart du temps, ces commentaires sont achetés par les vendeurs, afin de valoriser leurs produits sur le site d’Amazon.

 

« Des commentaires honnêtes et impartiaux font savoir à nos clients qu’ils peuvent acheter en toute confiance sur Amazon. Amazon est très attentif à la qualité de ses commentaires clients » soulignait l’année passée la firme. Cependant, en novembre dernier, même son de cloche. Amazon se voit contraint de porter plainte à l’encontre de milliers d’utilisateurs (1114 exactement) recrutés via la plateforme Fiverr, qui publient de faux commentaires positifs. 

 

Afin de lutter contre ces actes frauduleux, le cybermarchand a décidé d’appliquer de nouvelles mesures, destinées à bloquer les fausses appréciations. L’une des solutions appliquées consiste à empêcher un client de poster un commentaire s’il ne s’est pas procuré le produit en question — l’historique des achats passés suffit pour le vérifier.

 

(via Teleread)