Amazon prépare sa riposte et son Kindle Fire 2

Clément Solym - 09.03.2012

Lecture numérique - Tablettes - Kindle Fire 2 - New iPad - 10 pouces


Encore une fois, c'est Apple qui aura le premier envoyé ses troupes, avec la présentation du New iPad ce mercredi. Son quasi unique rival, Amazon, qui se contente d'une seconde place excessivement modeste, va ajuster l'offre de son Kindle Fire 2 aux innovations d'Apple pour mieux les contrer. Ou pour au moins essayer d'en limiter les dégâts.

 

Chaque année, la présentation du nouveau produit Apple ne fait pas que fasciner les consommateurs et les médias. Derrière, il y a aussi les concurrents, anxieux, terrifiés à l'idée que la firme de Cupertino sorte le nouveau produit-symbole d'une génération, comme ce fut le cas avec l'iPod il y a déjà quelques années.

 

Et, du côté du concurrent direct d'Apple, Amazon, l'annonce a dû faire couler pas mal de sueurs froides : le New iPad, avec son processeur 15X quadricoeur et son écran Retina, hisse la tablette au niveau d'un PC. (voir notre actualitté)

 

 

Amazon se place juste derrière Apple sur le marché des tablettes, avec... 14 % de parts de marché. Personne ne rit : avec 3,98 millions de Kindle Fire vendus pour le quatrième trimestre de 2011, Amazon pourrait faire figure de concurrent sérieux pour la pomme, qui culmine, elle, à 57 % de parts de marché. Mais Apple n'a pas vraiment l'air de s'inquiéter. Alors que beaucoup de spécialistes prédisaient une baisse drastique du prix de l'iPad 2 pour le mettre au niveau du Kindle Fire, il n'en a rien été : l'iPad 2 s'échange désormais pour 399 $, soit 200 $ de plus que la tablette d'Amazon. Un soufflet commercial, qui semble signifier « Même nos anciens produits sont meilleurs que celui-là ». 

 

Les pronostics sur un mini IPad ont eux aussi été déçus, puisque Tim Cook n'a pas fait référence à un appareil doté d'un écran de 7 pouces, qui se serait placé aux côtés du Kindle Fire sur le terrain du prix. Il semble finalement qu'Apple refuse toute compromission dans ce domaine : en somme, les produits Apple resteront chers parce qu'ils incarnent qualité et technologie. En effet, au jeu du choix entre les deux appareils, beaucoup optent pour l'iPad parce qu'il dispose de fonctionnalités totalement inconnues au Kindle Fire (une caméra, par exemple).

 

Pour proposer une alternative au New iPad, Amazon a déjà commencé à préparer sa riposte : le Kindle Fire 2 (nom provisoire, évidemment) devrait débarquer dans les entrepôts pour le mois de mai ou juin. Amazon, qui vendait son premier Kindle Fire à perte (199 $ pour 250 $ de coût de fabrication), s'est assuré de bénéficier du meilleur prix auprès de Foxconn, qui assemblera sa machine. 

 

Avec des ventes nettement du côté des tablettes, (voir notre actualitté), Amazon compte faire du Kindle Fire 2 un outil multitâche et ergonomique. « La stratégie d'Amazon qui consiste à proposer le produit le plus simple pour le prix le plus bas est efficace, mais quelques fonctionnalités devraient être ajoutées » analyse une spécialiste de Forrester Research. Le processeur du Kindle Fire 2, un quadricoeur Nvidia Tegra 3, donnerait l'impulsion en augmentant de 500 % les performances de la tablette, tandis que le système d'exploitation serait une « version Amazon » d'Android. Quant à l'écran, si l'on évoquait tantôt une dimension de 8 ou 9 pouces, l'arrivée du nouvel iPad pourrait l'élargir jusqu'à 10 pouces.

 

« Les tablettes concurrentes ne gagnent pas un pouce de terrain » s'est congratulé Tim Cook lors de la présentation du nouvel iPad. Ce n'est pas faute d'essayer : Samsung ou Google, qui pourrait faire son entrée avec un possible appareil de 7 pouces, pour 199 $, luttent pour trouver leur terrain d'action. À Amazon de tenir bon entre ce qui ressemble aux mâchoires d'une tenaille.