Amazon rassure les éditeurs britanniques sur la territorialité

Clément Solym - 09.10.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - kindle - amazon - éditeurs


Après le lancement à l'international du Kindle, les éditeurs britanniques ont tenu à discuter du point de la territorialité avec Amazon. Les éditeurs voulaient s'assurer que les droits territoriaux seraient respectés. Histoire que l'on n'aille pas acheter un livre sur Amazon US au lieu d'Amazon UK par exemple.

Simon Juden, le chef exécutif de l'association des éditeurs a déclaré : « Les éditeurs ont travaillé de très près avec Amazon sur cette question. Ils se sont assurés que les consommateurs achèteraient les ouvrages de leurs pays ».

Du côté d'Amazon, un porte-parole a expliqué : « Quand un consommateur achète pour la première fois du contenu pour le Kindle, il doit identifier sa région ou son pays. [...] Quand il voyage, le contenu disponible est déterminé par son pays d'origine et non pas par le pays dans lequel il voyage ».

Tous les éditeurs britanniques n'ont pas encore signé avec Amazon, parmi les grands absents on compte Random House, Macmillian et Oxford University Press.