Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Amazon teste son Kindle en Amérique Latine

Julien Helmlinger - 11.02.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - Kindle - Amérique latine


Après une incursion timide au Brésil, avec un ebookstore en ligne lancé en 2012, Amazon revient à la charge. Vendredi dernier, la firme a étendu la zone de commerce au détail de ses appareils Kindle au vaste territoire brésilien. Le mouvement constitue une première en Amérique Latine, où elle ne vendait jusqu'à présent que des livres numériques et non les readers, tandis que ces derniers s'achetaient en librairies, kiosques et autres boutiques.

 

 

 

 

 

Le nouveau marché visé, réputé notamment pour ses difficultés logistiques, coùt de main d'oeuvre élevé, et autre fardeau fiscal, n'est pas sans risques pour le géant de l'e-commerce. Et d'autant plus que traditionnellement, les Brésiliens ne seraient pas de grands consommateurs de lectures. L'économie locale reste la plus importante du continent.

 

Si la population du pays est conséquente, 200.000 habitants et une classe moyenne en expansion, en 2012 auraient été vendus 435 millions de livres dans le pays. Un marché d'une valeur de 2 milliards de dollars, dont environ 3 % en format numérique.

 

Comme l'annonce Alex Szapiro, ex-employé d'Apple chargé de piloter le déploiement : « Du nord au sud, d'est en ouest, nous allons fournir des produits à travers le Brésil. »

 

Le responsable ajoute que contrairement à ses habitudes américaines, Amazon emploiera des partenaires extérieurs qui s'occuperont des livraisons plutôt que de mettre en place son propre réseau de distribution à renfort d'entrepôts.

 

La boutique en ligne d'Amazon commercialisera le Kindle Paperwhite au Brésil, tarifé à 479 reais, soit près du double du prix américain. la livraison devrait être gratuite d'office, et l'appareil payable en douze versements.