Appel au gouvernement en faveur de l'interopérabilité du livre numérique

Antoine Oury - 27.11.2013

Lecture numérique - Législation - Assemblée nationale - Véronique Louwagie - interopérabilité


La députée UMP Véronique Louwagie a profité de la session de questions au gouvernement pour interroger la ministre Fleur Pellerin à propos de l'interopérabilité des livres numériques, prérequis technique crucial, d'après elle, au développement du secteur. Elle demande au gouvernement une réunion entre éditeurs et distributeurs.

 


Assemblée nationale

(ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

 La question posée au ministère des Petites et Moyennes Entreprises, l'innovation et l'économie numérique détonne avant tout par son destinataire : la ministre Fleur Pellerin n'évoque que rarement le livre numérique. Par ailleurs, il semble mettre en avant les pure-players, nouveaux entrants sur le marché du livre :

Les éditeurs français souhaitent aujourd'hui prendre solidement place sur le marché du livre numérique. Mais les exigences qui accompagnent ce processus ne sont pas minces : il s'agit tout à la fois de proposer une offre attractive aux lecteurs, de préserver des marges et d'assurer des conditions financières et juridiques en mesure de dissuader les auteurs de se passer de la médiation traditionnelle de leur éditeur.

 

Pour asseoir la présence d'éditeurs français sur le marché, la députée UMP invite le gouvernement à « réunir éditeurs et distributeurs de livres numériques afin de créer une réelle interopérabilité des fichiers entre les différents modèles de tablettes et de liseuses ». Une proposition qui ne date pas d'hier, puisqu'elle apparaît pour la première fois dans un rapport du Centre d'analyse stratégique de mars 2012, comme le rappelle la député dans sa question.

 

Merci à BlankTextField pour sa vigilance.