Apple à terre : la DRM d'iBooks enfin craquée

Clément Solym - 24.02.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Apple - iBooks - Requiem


La vision 3.3 de Requiem, permettant notamment de supprimer la DRM des contenus diffusés sur l'iTunes Store, vient juste de prouver qu'elle pouvait également supprimer la DRM spécifique appliquée aux ebooks d'Apple. Vers une meilleure interopérabilité ? On l'espère.

 

Anthony Nelzin, d'IGeneration, explique que « la plupart des contenus distribués sur l'iTunes Store ne portent plus de DRM, mais se contentent d'une signature numérique. Les DRM ont été remis au goût du jour par l'industrie du livre numérique : c'est un élément clef dans la constitution des écosystèmes fermés ».

 

 

En effet, craquer les DRM rend plus difficile la constitution de circuits fermés : un format d'ebook, lisible sur un seul lecteur... inféodant l'acheteur d'un lecteur ou d'une tablette à une seule marque.


Les DRM sont conçues pour diffuser des contenus (texte, image, vidéo, musique...) tout en assurant la protection des droits d'auteurs sur ces contenus. L'application de DRM à des fichiers se fait d'abord par un encodage. Diffusés sur Internet, ces fichiers cryptés sont lus par le client à l'aide d'un player spécifique, dit propriétaire.

 

Requiem existe depuis 2008, et s'est déjà attaquée à d'autres types DRM, comme Amazon.