medias

Apple autorise finalement l'e-book qui mentionnait Amazon

Clément Solym - 03.08.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Ibookstore - Apple - Amazon


Apple, après avoir essuyé le feu de la critique suite à son refus d'autoriser la diffusion sur son Ibookstore d'un ouvrage mentionnant le nom de son principal concurrent Amazon, a finalement choisi de se rétracter. La pratique de la censure sur la plateforme marchande révèlerait t'elle un déplacement de l'implacable guerre concurrentielle opposant les deux rivaux vers un niveau supérieur, ou bien s'agirait t'il d'une simple bourde ?

 

 

 

 

L'affaire a été rendue publique il y a quelques jours (voir notre actualitté) : Holly Lisle souhaitant diffuser son livre How To Think Sideways Lesson 6 qui traite de la manière de devenir auteur, a vu son ouvrage refusé à l'introduction au sein de la bibliothèque de la firme de Cupertino. Tandis qu'on lui avait tout d'abord justifié ce refus par la présence de liens vivants ramenant vers le site d'Amazon, l'auteure avait en conséquence supprimé le contenu incriminé. Cette mesure conciliante n'a pourtant pas suffi à calmer les remontrances de la plateforme à l'encontre de son livre. Celle-ci a maintenu sa censure sous prétexte que l'ouvrage contient de simples mentions au sujet dudit concurrent d'Apple.

 

Les interlocuteurs d'Holly Lisle lui ont expliqué : " Le problème est le contenu, vous ne pouvez pas mentionner Amazon dans votre livre. " Néanmoins, on se demande comment réaliser un ouvrage complet traitant du monde de l'édition sans même mentionner une firme qui représente un rôle phare sur le marché de l'auto-édition. D'autre part il est curieux de noter que certains autres ouvrages faisant mention de concurrents se trouvent pourtant bel et bien publiés sur la plateforme d'Apple.

 

L'auteure, de son côté, a rétorqué sur son blog qu'elle ne traîterait plus avec un distributeur dont le professionnalisme fait défaut, déconseillant fortement la plateforme auprès de son lectorat. Elle a en outre décidé de retirer toute sa production de l'Ibookstore et redirigé son public vers les plateformes Barnes and Noble et Amazon.

 

Désormais l'on apprend que, bonne poire, la marque à la pomme accepte finalement la diffusion de l'e-book en sa version complète, liens vivants y compris. Holly Lisle a été ainsi invitée à lui soumettre à nouveau l'intégralité de ses oeuvres. La firme a avoué avoir commis une grossière erreur, en admettant que le contenu du livre sert à l'enseignement des lecteurs et ne recèle aucunement d'orientation commerciale.

 

Si on a fini par rendre justice à l'auteure, ce n'est guère une raison de vivement s'enthousiasmer de cette victoire de la raison sur la mauvaise foi. Apple a certes commis un juste apaisement à l'issue de cette affaire, mais il est regrettable qu'il ait fallu attendre que le vent de la protestation ne fasse tourner sa veste. Selon Joshua Tallent, Apple qu'il qualifie de société de type monolithique impersonnelle et indifférente, a déjà pratiqué ce type de refus de publication en d'autres occasions depuis longtemps sans changer sa politique. ( en témoigne notamment un tweet de janvier dernier )

 

Ce revirement de situation, possiblement au service de la marque avant tout,  pourrait n'être qu'une action d'épouvantail dont le rôle serait de chasser les foules de protestataires comme on en ferait pour une nuée de pigeons envahissants. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.