Apple commence à rembourser les acheteurs d'ebooks lésés

Clément Solym - 28.03.2014

Lecture numérique - Législation - iTunes - prix des ebooks - class action


Après l'initiative d'Amazon, qui a commencé à rembourser ses clients, voici qu'Apple se plie à la volonté du juge. La firme a été condamnée pour entente, ayant conduit à une augmentation artificielle du prix de vente des livres numériques. Attaquée par le ministère de la Justice, la firme fut condamnée. Et dans le même temps, une class action, entamée dans une trentaine d'Etat, a conduit au reversement de 166 millions $ pour les clients.

 

 


 

 

Selon 9to5 Mac, la firme à la Pomme se lance également dans l'indemnisation des clients. Pour mémoire, les gros éditeurs US, Hachette, HarperCollins, Simon & Schuster, Macmillan, Penguin, ont été accusés d'entente illégale avec Apple et de fixation des prix, un procédé entrant en violation de la loi antitrust. Mais les éditeurs ont préféré signer un accord avec le ministère de la Justice, plutôt que d'aller au procès - et risquer de perdre des millions de dollars supplémentaires. 

  

Chez Apple, on est loin des réjouissances d'Amazon, et c'est un mail plutôt formel qui est parvenu aux clients. Il propose d'activer un code pour obtenir quelques dollars de remboursement. Ce dernier va accorder quelques dollars pour acheter de nouveau des livres numériques - et qu'il faudra consommer avant le 31 mars 2015. 

 

Le montant du remboursement est le résultat d'une soustraction entre ce qu'a payé par l'acheteur, et le montant de remboursement décidé dans le cadre de la class action  :

 

NY Times Bestsellers

$3.17

$3.93

Other Books

$0.73

$0.94

 

 

Mais dans le courrier d'Apple, on perçoit bien moins l'enthousiasme du courrier expédié en début de semaine par Amazon.