Apple : un scanner dans la souris ?

Clément Solym - 14.02.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - apple - souris - scanner


Même si Apple ne développe pas la plupart de ses brevets, il peut être intéressant de se pencher sur ces documents, qui donnent une idée de ce que deviendrait la plus grande entreprise mondiale de technologie. Jeudi dernier, le blog Patently Apple dévoilait des documents sur une possible technologie de numérisation : un écran intégré à la souris.

Cet écran serait placé au dos d'une souris et utilisé pour afficher des informations complémentaires ou ajouter des contrôles. Dans un premier cas, Apple transformerait sa souris en loupe. Le dessous de la souris serait équipé d'un capteur optique : lorsque l'on passe la souris sur un texte, celui-ci est affiché à l'écran avec un agrandissement. On peut imaginer d'autres applications, de l'OCR au scan de codes-barres et autres QR codes. (voir Gearlog)


Dans un autre cas, qui n'est pas sans rappeler celui de la Magic Mouse, la zone d'affichage serait aussi tactile. L'illustration parle d'elle-même : on pourrait par exemple convoquer de manière temporaire un pavé numérique tactile. Bien sûr, cela implique qu'il y ait un moyen de cliquer sur la souris : Apple propose une surface multitactile à l'arrière de l'appareil, dans un style similaire au NGP de Sony.


Dans ce brevet, Apple évoque l'iPhone, pour sa capacité à fusionner affichage et contrôle. Un des cas envisagés dans le brevet est celui de l'utilisation d'un appareil similaire à l'iPhone comme une souris contrôlant un ordinateur au sens classique du terme. Les souris d'Apple ont souvent été critiquées, mais la firme de Cupertino a toujours possédé une certaine avance dans le domaine des trackpads : le Powerbook 500 a été le premier ordinateur portable doté d'un trackpad, et la société a déposé et obtenu de nombreux brevets dans le domaine.

Les trackpads sont justement mentionnés dans ce brevet : de là à imaginer que le Magic Trackpad se voit bientôt doté d'un écran, il n'y qu'un pas. Un pas d'autant plus aisé à franchir qu'Apple imagine que l'on déplace certains éléments d'interface (palettes et inspecteurs notamment) sur ce nouvel écran… Maintenant, il n'y a aucune garantie que ce dispositif apparaisse dans l’iPhone 5 ou l’iPad  2 ; mais il fournit une vision assez exceptionnelle de ce qu’Apple pourrait faire à l’avenir. (via macgeneration)