Après 10 ans d'existence, le dictionnaire Macmillan vire numérique

Clément Solym - 08.11.2012

Lecture numérique - Usages - dictionnaire Macmillan - papier - numérique


Macmillan annonce la fin du papier pour ses dictionnaires de langue anglaise, et la décision sera effective dès l'année prochaine. Les dernières copies sortent de presse en ce moment même, pour être progressivement remplacées par le Macmillan Dictionary Online : lancé en 2009, celui-ci a été suffisamment sollicité pour remplacer son aîné, d'autant plus qu'il cumule exhaustivité et participativité.

 

 

Dictionary

greeblie, CC BY 2.0

 


Une décennie après sa création, le dictionnaire Macmillan quitte ses habits de papier pour du tout numérique dès l'année prochaine. Un thésaurus, doublé d'un dictionnaire en ligne et d'un blog dédié fournissent à Macmillan des remplaçants à son ouvrage papier. « Le format traditionnel du livre est très limité pour n'importe quel travail de référencement », explique l'éditeur en chef Michael Rundell.

 

« Les livres sont obsolètes dès qu'ils sont imprimés, et les contraintes spatiales qu'ils imposent compromettent souvent nos impératifs de clarté et d'exhaustivité » poursuit Rundell, qui précise que les versions papier n'étaient mises à jour que les 4 ou 5 ans. L'apparition d'un nouveau jargon médiatique, du « mommy porn » aux « subprimes », ou d'outils numériques, qui permettent de « tweeter ».

 

Macmillan n'est toutefois le plus novateur dans ce domaine : la composante du groupe Verlagsgruppe Georg von Holtzbrinck a été précédée, il y a déjà 2 ans, par l'Oxford English Dictionary, (voir notre actualitté) qui a converti 600.000 mots en bits. Quant à l'encyclopédie Britannica, sa numérisation fit couler beaucoup d'encre... (voir notre actualitté)