Après Magic Town, l'éditeur Mindshapes s'attaque aux langues

Clément Solym - 30.05.2012

Lecture numérique - Usages - Mindshapes - Magic Town - éducation


Personne n'a oublié la ville magique que plusieurs éditeurs ont bâtie, pour donner aux jeunes lecteurs un espace de découverte et de lecture. Le projet a été réalisé par Mindshapes, un éditeur de site et d'applications, qui vient de récupérer quelques 4 millions $ d'investissements. 

 

Magic Town, c'est le premier univers virtuel pour les enfants, lancé début mai, qui repose sur des personnages connus de livres pour enfants. Le tout sous la puissante marque du copyright de Hachette Book Group, Simon & Schuster et Panguin, autour de de leurs grands succès papier. L'approche est autant axée vers le e-learning, que portée sur l'interactivité. Pour l'heure, on retrouve 70 histoires, mais près de 200 sont prévues pour la fin de l'année.

 

 

 

David Begg, PDG de Mindshapes, explique à TechCrunch que le projet concerne avant tout la simplification de l'apprentissage pour les plus jeunes. Cette société essaye de rendre l'éducation plus attrayante, d'un point de vue visuel autant que ludique. Et la prochaine étape, passera par la conquête de la tablette.

 

Pour la suite de ses projets, les différents investisseurs sont  Index Ventures, avec Richmond Park Partners et les actionnaires déjà présents, qui ont remis dans le pot. C'est que, selon Nielsen, les enfants de 10 à 12 ans, dont les parents disposent d'un iPad, l'utilisent manifestement très régulièrement. Aussi le passage par la tablette pour tout ce qui concerne la pédagogie semble inévitable. 

 

Et la création de contenus qualitatifs pour les plus jeunes assurerait un positionnement bien pensé pour l'avenir. Mindshapes propose d'ailleurs d'autres applications vidéo-ludico-pédagogiques, avec un prochain projet, Langage City, qui offrira, sous la forme de réseau social, toute une ville à découvrir, pour les 16-30 ans. Différents modes d'accès seront prévus, pour donner à découvrir un peu plus. 

 

Et c'est toujours avec des éditeurs que des projets de ce genre se mettent en place...