Archivage à vie de documents sur du saphir avec la Nanoforme

Clément Solym - 15.06.2016

Lecture numérique - Usages - stockage archivage documents - Nanoforme lecture documents - conservation chaleur données


Dans la recherche de solutions de stockage durables, une société s’est lancée dans le développement d’un outil technique, baptisé projet Fahrenheit 2451. Constatant les limites des supports contemporains, comme les Blu-Ray ou les outils flash, et les problèmes de sécurité du cloud computing, le fondateur Alain Rey a produit une alternative : le saphir synthétique. Il a baptisé son produit Nanoforme.

 

 

 

Sous la forme de disques, les Nanoformes garantissent un stockage quasi sans limites : un modèle de « 200 mm peut contenir jusqu’à 10 000 documents (images et pages de texte), et cela de manière parfaitement lisible avec n’importe quel outil grossissant (loupe, microscope, par exemple). En terme de résolution, cela représente 200 000 pixels de diamètre, c’est-à-dire 30 000 mégapixels ». 

 

Sauf que, pour l’heure, le public ne peut se procurer que des versions de 25, 50 et 100 mm, avec des capacités de stockage respectives de 120, 500 et 2500 documents. Mais au moins on avance. Et pour mieux comprendre l’intérêt, la structure explique que la solution de gravure permettrait de contenir et préserver l’intégralité des œuvres d’un écrivain, d’un compositeur ou d’un photographe...

 

 

 

À l’origine le projet fut réalisé par un financement participatif sur Kickstarter, avec une levée de fonds de 45.000 €. Attention, ne pas être trop pressé : la gravure des informations sur le disque peut durer jusqu’à huit heures, en fonction des données. 

 

Et surtout, il reste encore encore à disposer d’une solution pour lire les informations : en effet, la Nanoforme a besoin d’un microscope pour que ses données redeviennent lisibles. Mais que ne ferait-on pas pour bénéficier d’un archivage à vie ?

 

 

 

On pourra retrouver un reportage global sur l’activité ci-dessous :

 

 

 

Et une autre, plus commerciale, en dessous :