Attributor : La firme qui fait peur et qui convainc !

Clément Solym - 03.03.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - Attributor - firme - fait


Après la publication du rapport d'Attributor à propos du piratage des livres numériques, l'éditeur américain Harper & Collins ainsi qu'Harvard Business School Publishing ont choisi de recourir à la prévention du piratage et aux services de la société FairShare Guardian.

On ne peut nier que la Toile permet à des milliers de sites pirates de distribuer des livres illégalement. Un véritable problème de fond et un manque à gagner énorme estimé à environ 600 millions de dollars l'an passé (pour les seuls éditeurs américains).

Attributor considère que le piratage des livres représenterait 10% des ventes. La panique des éditeurs est peut-être provoquée par l'avancée de tels chiffres qui semblent toutefois un peu élevés. Ce qui paraît encore moins crédible c'est le système lui-même capable d'« [offrir] aux éditeurs une protection contre le piratage permanente en suivant plus de 35 milliards de pages ».

Attributor avait déjà convaincu Hachette de recourir à son système de protection, de même avec Macmillan et John Wiley & Sons. Attributor figure par ailleurs dans une liste de 30 entreprises qui devraient avoir un impact important sur l'industrie de l'édition à l'avenir.





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.