Aucun client d'Amazon Premium n'a acheté le Fire Phone

Clément Solym - 16.10.2014

Lecture numérique - Tablettes - Fire Phone Amazon - Kindle membres premium - Jeff Bezos smartphone


Secret de polichinelle, mais secret tout de même, les ventes du Fire Phone, le smartphone d'Amazon, sont au plus bas. Alors qu'une première estimation avait envisagé que moins de 35.000 exemplaires avaient été vendus après deux mois de commercialisation, le flop semble se confirmer, dans une étude de Consumer Intelligence Research Partners (CIRP). 

 

 

 

Annoncé en grande pompe, évidemment, au mois de juin, et vendu au public un peu plus tard, CIRP indique que non seulement le mobile ne séduit pas, mais que même les clients Premium n'ont pas été conquis. D'ailleurs, seul un client sur quatre disposerait d'un lecteur ebook ou d'une tablette de la gamme Kindle. 

 

Le service d'abonnement Amazon Premium, qui octroie une gratuité des frais de livraisons, et des avantages spécifiques, comme l'accès à la Kindle Library (1 ebook à emprunter gratuitement par mois), continue pourtant de séduire. Une nouvelle radieuse, puisque le service a connu une augmentation de 20 $ annuels.

 

Mais l'étude menée auprès de 500 clients Amazon Premium indique que pas un seul ne s'est procuré le smartphone. Les fonctionnalités proposées sont manifestement trop peu attrayantes pour convaincre, et alors que le prix de vente avait été abaissé à 99 cents, dans le cadre d'un abonnement avec AT&T, rien n'y fait. Le Fire Phone fait un four. L'idée d'une exclusivité avec l'opérateur téléphonique américain n'a pas non plus aidé aux ventes.

 

Avec pour concurrent l'iPhone 6 et le 6 Plus récemment dévoilés, ou encore le Galaxy S5, le Fire Phone n'aurait-il simplement pas sa place sur le marché ? 

 

Selon l'enquête, près de 41 % des clients d'Amazon sont des membres de Premium. Autrement dit, au 30 septembre, on compterait 29 millions de clients Premium chez Amazon. (via BRG)