Audiolivres : le développement en Chine donne le vertige

Nicolas Gary - 13.08.2018

Lecture numérique - Usages - audiolivres Chine clients - livres audio usage - Chine livres audio


Poussés par Audible (filiale d’Amazon), qui y trouve un relai de croissance ou plus certainement d’attractivité, les livres audio prennent de la place. Si peu pourtant. Ici, là ou ailleurs, le format commence à conquérir les foules. En Chine, Ximalaya FM a enregistré 470 millions d’utilisateurs en six ans… Un indicateur ?

 

Chinese Girl Headphones Grand Rapids March 22, 2014 1
Steven Depolo, CC BY 2.0
 

 

La marque, créée voilà six ans, n’est pas peu fière de l’annoncer : au cours du premier semestre 2018, un homme a dépensé 13 411 yuans (plus de 1700 €…) en achat d’audiolivres. Un signe des temps, et plus encore pour le marché chinois. Wu Ting, responsable des relations publiques assure que les clients de son service écoutent « plus de 15 audiolivres par an », relève CGTN.

 

Avec des best-sellers comme le roman évoquant la dynastie Ming, Jin Ping Me, écouté plus de 40 millions de fois, le marché est une manne économique manifeste. Or, même Stefan Zweig en profiterait — lui et d’autres classiques de la littérature, chinoise comme européenne. 

 

L’attraction que les usagers éprouvent pour un format dont l’usage semblait encore l’apanage des pays nordiques et de l’Allemagne se retrouve partout. Mais en tant que format supplémentaire, il apporte pour les éditeurs des sources de revenus qui finiront par devenir non négligeables. De même qu’une capacité à toucher de nouveaux lecteurs — et cela n’a pas de prix.

 

Pour exemple, le titre Sapiens : une brève histoire de l’humanité, de Yuval Noah Harari (traduction Pierre-Emmanuel Dauzat, Ed. Albin Michel) était déjà un succès en papier. Quand un célèbre animateur de télévision de Shanghai est recruté pour procéder à la lecture et l’enregistrement, ce n’est qu’un même mouvement qui se prolonge. 

 

De fait, en Chine comme ailleurs, ils permettraient de profiter de la moindre minute disponible, dans une époque qui soit n’a plus le temps, soit ne le prend plus. Et pour celles ou ceux qui s’effrayaient à la seule vue d’un bouquin en papier, ou encore les rétifs aux appareils de lecture, le potentiel commercial de l’audiolivre devient fascinant.
 

“Dans dix ans, il y aura plus de livres audio
que d'ebooks”, Markus Dohle

 

Selon un rapport évoqué en avril dernier, opéré par iiMedia Research, un think tank chinois, la valeur du marché des audiolivres en Chine serait passée de 2,37 à 3,24 milliards de yuans entre 2016 et 2017. Pour 2020, le segment péserait 7,83 milliards… 

 

Dans le même temps, cette étude pointait que les Chinois ont dépensé 93 millions yuans en ligne en 2016, pour passer à 190 millions en 2017. La fin de l’année 2018 devrait porter ces sommes à 296 millions, selon les prévisions. Le marché progresse, incontestablement.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.