Autoédition et Kindle : programme d'Amazon au Salon du livre de Paris

Nicolas Gary - 12.02.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Marie-Pierre Sangouard - Amazon - Kindle


2014 signe donc le grand retour d'Amazon au Salon du livre de Paris, après une absence remarquée en 2013. ActuaLitté l'annonçait hier en exclusivité, la société américaine s'apprête donc à occuper quelque 50 m2 de la célèbre moquette du Salon. Le stand sera orienté vers deux axes, nous explique Marie-Pierre Sangouard, directrice des contenus Kindle pour la filiale française : les appareils et… l'autoédition. 

 

 

 

 

La famille Kindle compte aujourd'hui 3 lecteurs ebook, à base d'encre électronique et 4 modèles de tablettes. Bien entendu, ces appareils seront au coeur du programme d'Amazon pour le Salon du livre de Paris. L'autre pan, ce sont donc les services d'autopublication, « au travers de nos services numériques, très connus, mais également de Create Space, notre outil d'impression à la demande », précise Marie-Piere Sangouard. « Après tout, le Salon dispose d'un espace dédié à l'autoédition, qui fait partie du secteur numérique. Il était logique qu'Amazon puisse s'y intégrer. »

 

Au menu, « des ateliers de présentations des outils, des workshops, mais également des rencontres avec des auteurs autoédités, ou des éditeurs qui ont choisi de passer par notre service Kindle Direct Publishing ». Par exemple, l'auteur Agnès Martin-Lugand, désormais plus connue pour son aventure éditoriale : elle avait commercialisé la version numérique de son livre, Les gens heureux lisent et boivent du café, et vendu plus de 8000 exemplaires, avant que l'éditeur Michel Lafon ne décide de le vendre en version papier. 

 

« Nous ne sommes pas proactifs dans ce domaine. Nous ne travaillons pas spécifiquement avec les éditeurs pour signaler des succès commerciaux, vendus au travers de notre plateforme numérique. Dans le cas du livre d'Agnès Martin-Lugand, nous avons en revanche collaboré avec Michel Lafon pour la promotion du livre, puisqu'elle servait les intérêts de chacun. »

 

Au cours des ateliers, les curieux pourront assister à des séances de travail, sur la réalisation des ouvrages autopubliés, l'élaboration de la couverture, le choix des titres, mais également le choix du prix de vente. « En Espagne, les auteurs indépendants ont découvert qu'après avoir mené une opération promotionnelle, en diminuant le prix de vente du livre, il était possible, à la fin de la campagne, d'afficher un prix de vente qui est supérieur à celui initialement proposé. C'est la même chose en France : il n'existe pas de règles à proprement parler, mais des solutions que les auteurs trouvent à force d'expérimenter. »

 

Il est vrai, reconnaît Marie-Pierre Sangouard, que le catalogue numérique des éditions traditionnelles « dispose d'une grande marge d'amélioration ». A contrario, « l'autoédition permet de constituer un catalogue nouveau et différent. Dans Kindle Direct Publishing, on retrouve des auteurs indépendants, des auteurs traditionnels, qui expérimentent la commercialisation numérique, parce qu'ils profitent d'un retour direct des lecteurs. » Et dans cette série d'expérimentations, c'est avant tout la recherche de solutions commerciales optimales.  

 

Bien entendu, derrière la valorisation du service d'autoédition, on retrouve la bibliothèque de prêts de livres numériques, la Kindle Library, ouverte en France en octobre 2012. « C'est un service très différent, qui est destiné à nos clients Prime, pour lequel on demande, contre une rémunération, l'exclusivité des livres aux auteurs. Bien entendu, enrichir notre catalogue d'oeuvres auotoédités permet d'accroître la valeur de notre service Prime. » 

 

Mais à ce jour, peu de maisons d'édition classiques ont accepté de céder leurs ouvrages pour prendre part à la bibliothèque de prêt numérique du Kindle, et cette dernière se nourrit donc des auteurs indépendants. Aujourd'hui, sans fournir de données plus précises, Amazon revendique 500.000 libers disponibles pour la Kindle Library, et quelques dizaines de milliers d'ouvrages en langue française.