Autopublication : pari relevé pour Tolino, à 70 % de droits d'auteur

Antoine Oury - 06.01.2016

Lecture numérique - Acteurs numériques - autopublication Tolino - droits auteur rémunération


Tolino, la société allemande et accessoirement meilleure ennemie d'Amazon, s'était lancé dans l'aventure de l'autopublication en mars dernier, à l'occasion de la Foire de Leipzig. Avec comme objectif de concurrencer rapidement son pendant américain. A priori, c'est chose faite, et Tolino annonce le maintien d'une rémunération à hauteur de 70 % du prix du livre.

 

Tolino - Frankfurt Buchmesse 2015

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Au départ, Tolino est un système de lecture réunissant plusieurs acteurs du livre, outre-Rhin, majoritairement libraires, qui souhaitaient proposer une librairie en ligne et un lecteur de livres numériques. Une offre commerciale calquée sur celle d'Amazon, l'aspect ouvert en plus, puisque le lecteur Tolino accepte les fichiers EPUB.

 

En fin d'année 2014, les résultats de la firme allemande concurrençaient déjà Amazon, si l'on en croit GfK.

 

La deuxième étape intervenait l'année suivante, avec la mise en place d'un service d'autopublication, similaire à Kindle Direct Publishing, mais, encore une fois, sans l'exclusivité imposée par le géant américain. Prudent, Tolino annonçait le même taux de rémunération, à 70 %, mais ne le garantissait que jusqu'au 31 janvier 2016, en attendant de voir si l'équilibre financier était possible.

 

Visiblement, il l'est : la firme allemande annonce ainsi un maintien de ce taux, « pour vous remercier de votre confiance et nous tourner avec entrain vers les années à venir ». La concurrence semble donc possible : certes, Tolino n'affiche pour le moment qu'un peu plus d'un millier de références, pour quelque 800 auteurs, mais l'expérimentation est visiblement couronnée de succès. 

 

En novembre 2015, Tolino inaugurait sa première collection d'ouvrages en impression à la demande, Tolino Books, avec 10 titres disponibles dans les différentes librairies membres du consortium. (via BuchReport)

 

Et depuis novembre 2015, le marché de l'ebook représente désormais 5,3 % des ventes de livres en Allemagne...