Avec e-livre, la SNCF prend le train de l'accès illimité aux lectures

Antoine Oury - 29.10.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - SNCF e-livre - accès illimité abonnement - train lecture numérique


La SNCF annonce la création de SNCF e-livre, une plateforme de lecture numérique dotée d'une offre d'abonnement avec accès « illimité » à une bibliothèque de 100.000 ouvrages. Pendant les 45 premiers jours après inscription, l'essai est gratuit, mais il faudra ensuite débourser 9,90 € par mois pour poursuivre ses lectures. Dans un premier temps, l'offre se concentrera sur les ouvrages du domaine public, les livres pratiques et les titres jeunesse.

 

Rien n'est plus évident que l'association entre train et lecture : on ne compte plus les opérateurs de trains ou de métro qui ont ajouté une offre de lecture, payante ou gratuite, aux services proposés aux usagers. La SNCF les rejoint, considérant que 75 % des passagers d'un voyage d'une heure minimum lisent, d'après un sondage Ifop commandé par la compagnie ferroviaire et cité dans l'article du Parisien qui présente l'initiative.

 

33 % des voyageurs lisent sur tablettes ou smartphones, relève par ailleurs l'étude, ce qui laisse imaginer quelques clients potentiels. « Le poids de la lecture reste très important », insiste Anne Panis-Lelong, de la direction de la communication de la SNCF, auprès du Parisien, et une offre numérique est d'autant plus justifiée que « les clients SNCF sont plus équipés en smartphones et tablettes que la moyenne des Français ».

 

Les prémisses de SNCF e-livres remontent à 2014, avec une expérimentation menée dans les TER des régions Lorraine et Languedoc Roussillon. « Nous avions utilisé des bibliothèques en trompe-l’œil dans les gares, avec un code-barres 2D à scanner pour accéder à quelques titres », explique la communication de la SNCF à ActuaLitté. « Les retours des clients ont été positifs, avec 93 % de taux de satisfaction, et 1 voyageur sur 3 a utilisé le service. »

 

Sticker QR code Gare de l'Est SNCF Paris

QR Code à flasher, Gare de l'Est (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Le chemin était pavé pour une offre de livres numériques de plus grande ampleur : les stickers, qui « figeaient un peu le service », ont disparu, au profit d'application iOS et Android et d'un site mobile. L'offre gratuite est accessible à tous les voyageurs : passés les 45 jours d'essai gratuit, ils auront le choix entre un abonnement mensuel à 9,90 €, ou l'accès gratuit aux 5000 livres du domaine public et aux extraits des 95.000 ouvrages payants (entre 10 et 20 % du livre complet).

 

Pour le moment, l'achat à l'unité n'est pas possible, mais l'offre évoluera évidemment en fonction des usages et attentes. 65 % des revenus générés par SNCF e-livre reviendront aux éditeurs, qui partageront la somme en fonction du nombre de pages lues. Le partenaire technique de la SNCF est YouScribe, bien connu sur ce secteur, comme le précisent les conditions d'utilisation. Depuis quelques mois, les offres d'abonnement avec accès illimité sont considérées comme légales dès lors que l'éditeur fixe le prix de vente des livres numériques proposés.

 

Le catalogue compte peu de nouveautés, mais est assez varié, avec la présence de quelques bandes dessinées, des livres jeunesse, des livres pratiques, des essais, des polars et des classiques. Détail à relever, la plateforme propose même des conseils à destination des voyageurs se sentant l'âme d'un écrivain... Avec, bientôt, une section autopublication ? Le catalogue est accessible à cette adresse.

 

 

 

 

Il faudra compter sur la réception 3G ou 4G pour télécharger les ouvrages, puisque le service « n'est pas lié au développement du WiFi dans les trains », explique-t-on, mais le faible poids des livres numériques les rendra facilement accessibles en mode hors-connexion. D'ailleurs, le choix du livre n'est pas qu'une question de couverture réseau : « Le livre s'associe aisément au train, et la SNCF en fait la promotion depuis des années, avec le Prix du Polar SNCF ou l'opération Le Livre aime le train. »

 

Une certaine éditorialisation de l'offre a été mise en place, avec le concours de la société J.F.D. System, agence de conception d'opérations éducatives et culturelles qui assure déjà la mise en place du Prix du Polar : une sélection nationale et, surtout, des sélections régionales seront proposées aux voyageurs, en fonction des territoires traversés : « Le service s'oriente pour le moment vers les clients des lignes TER et Intercités, parce qu'il s'agit d'une offre de proximité, comme le souligne la sélection régionale proposée. » À ce titre, il n'y aura pas d'offres spécifiques pour les détenteurs de cartes SNCF comme la 18-27 ou la Senior, mais le service est bien entendu ouvert à tous, voyageurs ou non, après tout.