Avec l'application Chaï, une voix de synthèse intelligente vous fait la lecture

Antoine Oury - 03.04.2018

Lecture numérique - Applications - chai application - chai livres audio - audiobook chai


Quelques mois après la présentation de son concept autour du livre audio, la start-up Chaï fait ses premiers pas dans le monde de la presse et de l'édition. À travers une application, Chaï propose aux éditeurs comme aux lecteurs d'accéder plus facilement aux livres audio, à l'aide d'une voix de synthèse en constante amélioration grâce au machine learning. Chaï tente l'aventure, pour commencer, avec les revues L'ADN et We Demain ainsi que les éditions Diateino.




 

Après de premiers contacts avec le monde de l'édition à la Foire du Livre de Francfort, la start-up Chaï annonce le lancement officiel de son application, désormais sortie des phases de test. Pour rappel, le principe de Chaï s'articule autour d'une solution automatique de conversion d'un texte en livre audio, à l'aide d'une voix de synthèse améliorée et en constante progression grâce au machine learning, qui permet à la voix « d'apprendre » de ses erreurs.

 

La solution s'adresse avant tout aux éditeurs d'ouvrages de non-fiction, pour lesquels une voix de synthèse est adaptée : « Un audiobook coûte cher à produire, il faut donc le rentabiliser : les éditeurs se tournent logiquement vers des best-sellers. Nous n'allons pas faire de la concurrence à ces titres avec une voix de synthèse, nous allons plutôt adresser toute la longue traîne des livres de non-fiction qui, de toute façon, n'auraient jamais eu de versions audio, car elles ne sont pas considérées comme suffisamment rentables », nous expliquait Alexis Botaya, cofondateur de Chaï, en octobre 2017.

 

Aujourd'hui, Chaï concrétise donc son concept avec ses premiers partenaires, les revues L'ADN et WeDemain, ainsi que l'éditeur Diateino, pour 3 ouvrages, Lever des Fonds de Xavier Milin, Le guide de survie pour tout entrepreneur de Vivien Poujade et 52 conseils éternels pour entreprendre et innover de Jacques Birol. « L'ADN, WeDemain et Diateino sont des partenaires parfaits pour les débuts de Chaï, tournés vers les nouvelles technologies, l'innovation et l'information », se félicite Alexis Botaya.

 

Le fonctionnement de l'application n'a pas changé, avec la possibilité de profiter du contenu audio après l'achat d'un ouvrage ou d'une revue imprimée et le scan de son code-barre. « L'application est devenue totalement gratuite pour l'utilisateur, car il est difficile de faire payer pour une version audio après l'achat d'un ouvrage imprimé », indique le cofondateur de Chaï, « et nous réfléchissons avec les éditeurs sur le modèle de la rémunération ».

 

Les start-up à Francfort : Chaï, créer un compagnon
audio pour le livre imprimé

 

La voix de synthèse, dont un aperçu est disponible ci-dessous, « s'améliore, c'est certain, et elle sera encore meilleure demain », se réjouit Alexis Botaya. Chaï collabore désormais avec Voxygen, une entreprise française spécialisée dans les voix de synthèse, pour partager le travail et améliorer conjointement cette technologie. « L'intelligence artificielle est désormais capable de reconnaître la structure des phrases pour adapter son rythme de lecture et ses pauses. Au cours du bêta test, certains utilisateurs se disaient submergés, car la voix de synthèse ne marquait pas suffisamment de pauses. C'est désormais corrigé. »




 

Soutenue par le Centre national du livre, l'application porte la promesse de donner une valeur ajoutée inédite au livre papier, sans coût supplémentaire pour les éditeurs. D'ailleurs, ces derniers pourront accéder sans frais aux données correspondantes aux profils et aux usages des utilisateurs de Chaï, après acceptation des conditions d'utilisation par ces derniers. « Cela permettra de savoir quels titres sont lus par l'application, le nombre de pages lues, le moment où le lecteur s'arrête, ou encore de proposer des recommandations ciblées. Ces données sont habituellement conservées par les libraires. »

 

Enfin, Alexis Botaya rappelle que Chaï fournit un regain d'accessibilité pour des ouvrages qui en bénéficient rarement, « à travers un format similaire que l'on soit déficient visuel ou non ».
 




Commentaires

Veuillez svp m’envoyer votre application,merci
Bonjour,

belle application mais qu'apporte t-elle de plus que ce que nous connaissons déjà sur Apple ou Android pour lire les fichiers numériques ? Sans parler du téléchargement de livre audio.

Comment peut on se la procurer ?

Merci,

Jacques Bermont
Je publierai avec chaï au Québec. J'aimerais approcher une imprimerie dans la Ville de Québec pour publier. SMS 14189342265. J'aimerais publier à coup de 25 livres à la fois. Comment un livre moyen me coûterais avec l'application Chaï.



blurb offre l'impression de 25 livres à la fois. Ils sont à Montréal.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.