Avec l'iPad, Apple crée son propre microprocesseur

Clément Solym - 05.02.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - ipad - apple - microprocesseur


L’arrivée de l’iPad sur le marché des tablettes numériques marque un nouveau tournant dans la mainmise qu’Apple instaure de la fabrication à la commercialisation de ses produits.

Quand on est adepte de la petite pomme, on sait qu’il faut en passer par iTune pour acheter sa musique, Apple Store pour trouver des logiciels tandis que le design du matériel ainsi que les systèmes d’exploitation sont déjà produits au sein du groupe.

Apple souhaite tout contrôler autour de ses produits et l’iPad instaure un nouveau saut stratégique sur ce plan. Ayant acquis en 2008 la société PA Semi, spécialisée dans la conception de semi-conducteurs, Apple peut désormais investir ses nouvelles créations d’un cœur pensé tout spécialement pour chaque besoin.

Le microprocesseur A4 qui se trouve à l’intérieur de l’iPad a été pensé pour permettre un fonctionnement prolongé de l’appareil sur batterie. Auparavant, Apple était obligé de s’adresser à des spécialistes du secteur pour équiper ses appareils de processeurs.

Désormais, ce temps est révolu et la petite pomme évolue bien plus librement, inventant les composants qui lui conviennent. Quand on sait qu’un tiers du prix de l’iPhone revient à payer la puce et la mémoire fournies par Samsung, on peut comprendre les envies d’indépendance d’Apple…