Avec la crise sanitaire, le livre numérique n'a pas dit son dernier mot

Clément Solym - 11.09.2020

Lecture numérique - Usages


Le livre numérique, enterré l’an passé par des éditeurs satisfaits de voir les ventes de poche remonter, n’a pas dit son dernier mot. Depuis le mois de mai 2020, le format ebook connaît des hausses de ventes régulières aux États-Unis. De quoi montrer qu’une tendance est faite pour s’inverser…


 

Avec 16,9 % des ventes en avril 2020 (et 9,5 % pour le téléchargement de livres audio), le format numérique aux États-Unis connaissait une véritable embellie. Atteignant alors 92,9 millions $, l’augmentation était de 10,7 % en regard de l’année 2019. 

Évidemment, les circonstances sanitaires jouaient, et malgré tout, pour les quatre premiers mois de l’année 2020, le format enregistrait une perte de 1,1 % à 325,1 millions $. 

Puis, vint le joli mois de mai, et ses masques protecteurs : l’industrie perdait 12,1 % de son chiffre d’affaires, à 1,047 milliard $ contre 1,19 milliard en 2019. Mais le format numérique en embuscade continuait sa remontée. 
 
Avec 17,8 % des ventes, le mouvement de remontée se voyait déjà — alors que dans le même temps, l’audiolivre perdait quelques pouillèmes pour tomber à 8,5 % des revenus globaux. De fait, entre mai 2019 et 2020, la croissance affichée par l’ebook dépassait les 39 %, avec 113 millions $, soit une croissance de 7,3 % sur les cinq premiers mois de l’année 2020 — à 435,4 millions $.
 

Six premiers mois d'exception


En juin, la tendance se confirme : le marché perd 4,1 % d’une année sur l’autre, à 1,378 milliard contre 1,437 milliard $. Et toujours l’ebook pour pousser les ventes : de nouveau 39 % de croissance sur le mois et un + 12,7 % enregistré sur les six premiers mois de l’année, soit 544,5 millions $. 

Le numérique représente cependant 15,7 % des ventes, parce que le format de poche a repris du poil de la bête : il représente alors 35,4 % des ventes en valeur, contre 31,6 % en mai. En revanche, l’audiobook perd encore un peu, et descend à 7,7 %. 

Et puis, sortent les chiffres de juillet. Le marché continue de plonger : 9,4 % de pertes, soit 1,755 milliard $ notre 1,939 milliard l’année précédente. De janvier à juillet, le marché du livre pèse 7,489 milliards $, mais chute de 5,8 % : en 2019, il était à 7,947 milliards.
 
Cette fois, les tendances bougent de nouveau : l’ebook s’installe à 15,1 % des ventes, l’audiolivre remonte à 8,4 % et le poche chute à 30,7 %. Mais pour le livre numérique, les chiffres sont là : 25 % de mieux qu’en juillet 2019, à 103,7 millions $. D’une année sur l’autre, c’est une hausse de 14,2 %, soit 652,9 millions $ qui sont enregistrés.

Et la catégorie Young Adult fait un bond, avec + 76,4 % de mieux. Evidemment, cela ne représente que peu si l'on se souvient des niveaux de ventes opérés voilà deux ou trois ans, mais tout de même...

Alors, Gloria In Excelsis ? Évidemment, sauf pour ceux qui ont cru que le format avait perdu tout intérêt et qui se sont tiré l’an dernier une balle dans le pied. Mais l’évolution des téléchargements, tant pour les ebooks que les audiobooks, montre que le marché a souffert lourdement, et que les perturbations ne font, finalement, que se manifester de plus en plus. 

Avec une pandémie qui se prolonge, les répercussions ne devraient pas faiblir…


illustration : Perfecto_Capucine CC 0


Commentaires
Depuis plus de dix ans, j'en suis à ma troisième liseuse surtout pas amazon kindle, un format propriétaire. Je n'ai jamais acheté un livre en librairie que du politiquement correct. Des milliers de livres gratuits sur le net, en pdf que je transforme en epub. libre de droit, des classiques aussi.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.