Avec ou sans balai, Potter dans la stratosphère du cloud

Clément Solym - 11.06.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Pottermore - J.K. Rowling - Microsoft Azure


Dès la version bêta du site Pottermore, et quelques semaines avant la mise à disposition de l'intégrale Harry Potter en version numérique, (voir notre actualitté) les serveurs Windows et SQL ont été mis à rude épreuve. Les développeurs et concepteurs de la plateforme ont donc opté pour un stockage cloud, plus à même d'encaisser les millions de connexions simultanées.

 

Il y a quelques semaines, l'ouverture de Pottermore semblait encore compromise : des retards à répétition, et des fonctionnalités limitées poussaient à bout les fans de monde entier, impatients mais frustrés. (voir notre actualitté) « Je savais que nous avions besoin de quelque chose de rapide. Les attentes n'étaient pas satisfaites », se souvient Julian Thomas, qui assure le support technique de Pottermore. « J'ai réalisé que le cloud constituait une excellente solution. »


 

self storage

 

Pottermore s'est alors tourné vers la solution de cloud storage (stockage dématérialisé) proposée par Microsoft, Azure. Le service a l'air de tenir le coup : depuis avril et son ouverture, le site a enregistré plus d'un milliard de pages vues pour 10 millions de visiteurs uniques, avec 3 millions d'utilisateurs enregistrés. (voir notre actualitté)

 

Les responsables de Pottermore se sont tournés vers les fans pour les remercier de leur accueil, et peut-être de leur patience. Le Pottermore Insider, blog officiel de la plateforme, propose ainsi aux fans du sorcier de désigner leur nourriture préférée, à choisir parmi Chocogrenouilles, jus de citrouilles et autres douceurs. Par ailleurs, le blog publie régulièrement les dessins (fan art) envoyés par des utilisateurs.

 

Julian Thomas a profité de l'annonce pour dévoiler la mise en ligne des contenus liés au deuxième livre de la saga, Harry Potter et la Chambre des secrets, prévue pour l'été prochain. La semaine dernière, Pottermore a dévoilé un contenu exclusif pour la PlayStation 3, un livre de sorts fonctionnant au détecteur de mouvements.