Avec Tolino Books, le challenger allemand bouscule Amazon

Antoine Oury - 26.10.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Tolino Books - système lecture numérique - ebook impression Amazon


En quelques mois, la solution allemande Tolino a su se faire reconnaître comme la seule alternative européenne crédible à Amazon, en matière de lecture numérique : la marque rassemble à la fois appareils et boutique, et s'est fait une place au sein d'importantes chaînes de librairies, Thalia, Weltbild ou encore Hugendubel... Ces mêmes librairies accueilleront le mois prochain les 10 premiers « Tolino Books », des ouvrages imprimés issus des titres autoédités sur la plateforme Tolino.

 

Tolino Books - Frankfurt Buchmesse 2015

Les premiers titre Tolino Books sont prévus pour novembre (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Le consortium Tolino, d'abord destiné à proposer une alternative crédible en matière d'équipement et d'achats de livres numériques au monopole d'Amazon, s'est peu à peu transformé en véritable concurrent. Au troisième trimestre 2014, pour la première fois, les parts de marché de Tolino devançaient même celles d'Amazon pour les ventes de livres numériques, avec 45 %, contre 39 %, d'après GfK.

 

Depuis, la marque qui rassemble de nombreux acteurs de la librairie allemande (Thalia, Weltbild, Hugendubel, et les derniers entrants, Mayersche et Osiander) se calque sur l'offre d'Amazon, plateforme d'autoédition incluse. Ouverte en mai dernier, la plateforme d'autopublication accueille désormais plus de 800 auteurs indépendants, pour un catalogue qui dépasse le millier de références.

 

Preuve de l'envie de concurrencer Amazon sur son terrain, Tolino a adopté le versement de 70 % du prix du livre autopublié à son auteur, les 30 % restants se répartissant entre la société et la librairie impliquée dans la vente, si besoin.

 

« En plus, tous les droits restent à l'auteur, qui peut publier son livre sur une autre plateforme sans problèmes, il n'y a pas d'exclusivité, et il est possible de stopper la distribution à tout moment », explique Patricia Gentner, chargée des relations avec les auteurs, interrogée par ActuaLitté.

 

Ce que ne permet pas Amazon, évidemment.

 

Avec Tolino Books, la marque prend le pli d'un autre service d'Amazon, qui sélectionne certains titres autopubliés prometteurs pour en faire des titres Amazon Publishing : le même système est appliqué aux titres Tolino, avec un paiement des impressions assuré par Tolino.

 

Le grand avantage, c'est que le bouquin papier part ensuite pour les chaînes de librairies partenaires, qui pèsent pour beaucoup dans le marché du livre allemand, quand Amazon est toujours « banni » des librairies physiques du fait de sa mauvaise réputation.

 

La vente des ouvrages Tolino Books, au nombre de 10, commencera le mois prochain, avec, si les résultats sont bons, la perspective de traductions de certains titres à succès. D'ailleurs, la plateforme accueille déjà « des Français ou des Anglais, car il y a beaucoup d'expatriés en Allemagne », note Patricia Gentner.