Bandes originales de livres : faire entendre l'autre petite musique de l'auteur

Nicolas Gary - 22.07.2016

Lecture numérique - Usages - musique livres lecture - numérique livres enrichis - bande sonore musique ebook


Le groupe Hachette poursuit ses expérimentations numériques, cette fois outre-Atlantique, avec Booktrack en partenaire. Il s’agira de monter, à la manière de ce qui a été fait avec Shazam en France, un système de bandes et d’effets sonores pour augmenter la lecture numérique. 

 

They Scream Silence (7)

Rober Bejil, CC BY 2.0

 

 

C’est la filiale Little, Brown Books for Young Reader qui entreprend la démarche. L’idée n’est pas neuve : proposer des bandes sonores améliorées pour les ouvrages de la maison. Les différents titres concernés sont deux des best-sellers maison : Kami Garcia et Margaret Stohl, Rebecca Serle, Libba Bray, Jennifer E. Smith et Laini Taylor.

 

Avec Shazam, Hachette Livre France s’était aventuré un peu plus loin : l’application du service musical doit proposer des compléments d’information au lecteur. Ces contenus exclusifs se déclinent alors suivant les thématiques des livres : si, par exemple, le lecteur scanne la couverture du Guide du routard avec Shazam, il trouvera une carte interactive. 

 

Pour revenir aux États-Unis, une opération de communication spéciale sera lancée à l’occasion de la Comic Con de San Diego, avec une offre de trois livres améliorés proposés gratuitement – jusqu’à fin juillet. 

 

Dans son fonctionnement, Booktrack offre aux éditeurs de lui acheter des bandes sonores, ou des effets, pour leurs titres. Mais il est également possible de recourir à des choix personnels, suivant la banque de données de quelques milliers de musiques dont dispose le service. Cette couche supplémentaire semble particulièrement enthousiasmer le groupe américain : lecture et musique font souvent bon ménage. (via Publishers Weekly)

 

Voici un exemple de ce qui est proposé :

 

 

 

 

En 2008, une société avait proposé le premier livre numérique enrichi – Moxyland – en format PDF, avec une bande-son intégrée. Depuis les expérimentations pas toujours les plus réussies ont pu avoir lieu. Les ebooks enrichis ont d'ailleurs connu leur heure de gloire, qui, aujourd’hui, semble passée. Cette tentative pour renouer avec le principe s’accommode mal des lecteurs ebook, qui ne supportent pas de pareils enrichissements. Les tablettes et smartphones, censés incarner un futur possible de la lecture numérique, auront alors d’autres atouts.

 

Nicholas Sparks, auteur de best-sellers, est, lui, convaincu de l'apport de la musique au texte : il s'est entendu avec le chanteur et musicien JD Eicher pour inclure une de ses chansons dans son prochain livre Two by Two, tandis qu'Eicher, de son côté, composera une chanson originale portant le même titre et différentes reprises pour la bande-son du livre.

 

Le choix des auteurs, chez Métailié

 

À suivre, mais dans une autre mesure, le projet des éditions Métailié en France, qui propose d’accompagner les lectures estivales en musique également. « Vous ne saviez pas où partir… on vous laisse le choix : Rome ou Reykjavik, Lagos ou Lima, chaud ou froid, bouillon urbain ou faux calme provincial, mafia tentaculaire ou corruption à tous les étages, belle gosse ou inspecteur taciturne… En guise d’introduction, nos auteurs vous ont concocté des playlists : highlife made in Lagos ou requiem en islandais, cantautore italien ou chanson au cajón, dépaysement garanti », annonce la maison.

 

Contactée, les éditions Métailié nous assurent que « les auteurs ont pris activement part au choix des chansons. Les sélections d’Arnaldur Indridason sont particulièrement intéressantes ». Pour accompagner Le lagon noir, le romancier a notamment choisi Tvær stjörnur, des Megas, parce que son personnage Erlendur écoute Megas depuis leurs débuts dans les années 70.

 

 

 

Dans une lettre d’information spécifique, la maison a opéré une sélection de quatre titres, pour lesquels les écrivains ont proposé leurs choix musicaux. Les liens proposés renvoient vers des pages de Youtube et les vidéos associées. 

 

À titre d’exemple, voici les sélections de Leye Adenle, pour Lagos Lady (traduction de David Fauquemberg) : 

 

 

Easy Motion Tourist, King Sunny Ade

Après avoir découvert cette chanson et l’aventure nocturne qu’elle raconte, je me suis mis à l’écouter à chaque fois que j’écrivais, du coup la musique a prêté son rythme au roman Lagos Lady.

[NdE : c’est aussi son titre original !!! mais extrêmement difficile à traduire en français – le touriste à la cool ? et difficile à comprendre si on le garde tel quel]

Cock crow at dawn, Bongos Ikwue

La poésie et la simplicité de cette chanson me font de l’effet à l’endroit du cœur où la nostalgie, la familiarité charmeuse du temps passé, et la beauté sans fard de l’honnêteté me donnent envie de me plonger en moi-même et de pleurer doucement.

Sweet mother, Prince Nico Mbarga

C’est le son de ma jeunesse, une chanson capable de me transporter en un instant à une époque où j’aimerais vivre encore et encore !!! et, bien sûr… tout Fela Aniukulapo Kuti !!!