Barnes & Noble à Amazon : « Nook ta mère ! »

Clément Solym - 21.02.2012

Lecture numérique - Tablettes - Nook - Barnes & Noble - Amazon


Barnes & Noble a joué la carte de la mémoire contre le Kindle Fire d'Amazon (16 Go contre 8 Go), moyennant 50 $ supplémentaires sur le prix de vente total. Une ambition certaine qui a séduit les consommateurs, puisque leurs ventes ont enregistré une hausse de 70 % : mais la firme entend faire mieux dès demain en lançant un Nook flambant neuf. Une sorte de version mini au prix réduit, pour concurrencer Amazon sur son propre terrain.

 

Il y a de quoi faire rager les directeurs commerciaux de chez Barnes & Noble : leurs ventes de tablettes, bien que plutôt honorables, paraissent toujours dérisoires à côté de celles du Kindle Fire d'Amazon, qui tutoient littéralement l'Olympe avec 177 % d'augmentation sur un an.

 

Une situation qui s'expliquerait par la différence de prix entre les deux appareils : 50 $ seulement, mais une somme suffisante pour faire pencher la balance du côté Kindle au moment de l'achat. Surtout que les deux machines sont globalement à égalité sur un plan technique, excepté la mémoire du Nook, le double de celle du Kindle Fire.

 

 

Un mémo que s'est procuré le site américain The Verge expose toute la nouvelle stratégie de Barnes & Noble. Stratégie assez limpide, finalement, et loin d'être audacieuse : réduire la mémoire de la Nook Tablet pour en faire une version digest au prix du Kindle Fire, et donc limiter sa mémoire à... 8 Go. Cette « nouvelle » Nook Tablet viendra donc compléter dès le mercredi 22 février la gamme Barnes & Noble qui comprend déjà le Nook Touch, en noir et blanc, le Nook Color et la Nook Tablet version 16 Go.

 

Vraisemblablement vendue au prix de 199 $, la Nook Tablet devrait remplacer à terme la Nook Color dans les magasins, et apparaît comme un ersatz du Kindle Fire (et vice-versa) : les deux tablettes tournent sous Androïd, ont des écrans de 7 pouces et un processeur de 1 GHz, et proposent un stockage Cloud en ligne. Quasiment des copies conformes.

 

À moins que Barnes & Noble ne conserve une extension de la mémoire jusqu'à 40 Go à l'aide d'une carte SD de 32 Go, auquel cas il disposerait d'un avantage mémorable sur son concurrent.

 

Barnes & Noble estime que ses ventes de contenu numérique tourneront autour des 450 millions $ pour 2012, et espère que ce nouveau positionnement lui permettra de mettre fin à l'hégémonie du Kindle Fire, qu'Amazon prétend tout de même vendre à 1 million d'exemplaires par semaine. Des ventes à la hauteur pourraient peut-être offrir les portes du reste du monde au Nook, toujours confiné au territoire américain.