Barnes & Noble casse les prix sur le Nook

- 14.05.2013

Lecture numérique - Lecteur eBook - Barnes - Nook - Rupture de stock


La semaine dernière, Barnes & Nobles a opéré de très importantes remises sur sa gamme de Nook, dont la plus importante abaissant de £79 à £29 le prix de son Nook Simple Touch. L'effet n'a pas tardé à se faire ressentir auprès des grands revendeurs britanniques. Le modèle avec rétroéclairage est proposé, quant à lui, à £69 contre £109 précédemment. Au point que sur son site, le constructeur et libraire affichait la mention « en rupture de stock ».

 

 

 

 

Une offensive agressive contre la concurrence qui se matérialise par des résultats de ventes jamais vus pour le libraire britannique. Et du même coup, donne une visibilité sans précédent à ses activités de lecture numérique. Une opération en partie appuyée par un partenariat avec le quotidien londonien Evening Standard.et le don de 1.000 appareils dans le cadre d'une campagne de lutte pour l'alphabétisation par l'organisation Beanstalk.

 

Parent pauvre des tablettes tournant sous Android, Barnes & Noble propose depuis peu la boutique Google Play et corrigé des lacunes en matière d'applications indisponibles. Néanmoins, une fuite de documents internes à la société révélait une proposition d'achat par Microsoft de l'ensemble du secteur Nook pour 1 milliard de dollars.

 

Derrière l'effet des bons chiffres,l'approche du géant américain rappelle les mauvais chiffres de Barnes & Noble communiqués en début d'année. Malgré une population de 7 millions d'utilisateurs réguliers de son ebookstore Barnes a subi une hémorragie de 171millions £ pour l'année fiscale 2012, et les chiffres 2013 accentuent la tendance.