Barnes & Noble : crash récidiviste de Noël pour le Nook

Clément Solym - 27.12.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - nook - color - serveurs


C’est moche, un serveur qui plante. C’est moche, parce que les internautes n’ont aucune pitié pour ce genre de petites choses désagréables. Mais ils en ont encore moins lorsqu’il s’agit d’un serveur planté, qui est censé leur donner accès à la librairie du lecteur ebook qu’ils viennent d’acheter...

Alors que le NOOKcolor est désormais le produit phare pour lecteur avide de numérique en couleur et outre-Atlantique, de nombreux internautes ont fait part du petit crash survenu alors qu’ils tentaient de connecter leur lecteur à la librairie en ligne de Barnes & Noble.


Un événement qui n’est pas sans rappeler celui - en tous points identique - qui avait eu lieu en décembre 2009... Une surcharge de demandes adressées à l’ebookstore, venant de milliers de personnes désireuses de tester leur nouveau jouet... et qui s’étaient toutes retrouvées à devoir patienter que les techniciens remettent les choses à leur place...

Seul le message Too Busy, leur répondait alors, un peu comme ce que s’est déroulé cette année, raconte le Digital reader.

Pourtant, cette année, le problème semble un chouia plus important que celui rencontré l’an passé. Parce que même les forums de discussions pour les utilisateurs du Nook étaient hier inaccessibles. Deux possibilités : soit le libraire a préféré tout fermer pour empêcher les rumeurs les plus folles de fuser, soit la surcharge de demandes est telle que les sites annexes ont également rendu temporairement l’âme.

Dernière hypothèse : les pirates Anonymous ont confondu Amazon et Barnes & Noble, dans une tentative de venger Wikileaks....

Ou pas.
Mouais...
Quoique...

Manifestement, entre temps, la situation s'est un peu améliorée...