Bernard Pivot et Twitter : une affaire qui roule

Clément Solym - 03.02.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Twitter - Bernard Pivot - Larousse


Nous parlions il y a peu de l'arrivée de Bernard Pivot sur Twitter et de ces quelques milliers de followers, sûrement avides de remarques acerbes sur les nouvelles utilisations abusives du langage sur le réseau social.

 

Eh bien, ils ont eu tort. Enfin pas complètement, puisque le ponte de l'orthographe et du vocabulaire français s'est prêté au jeu. Ces derniers temps, il a d'ailleurs demandé à ses twittos de l'avertir sur toutes ces expressions qui ont fleuri sur la twittosphère.

 

 

 

Il n'est d'ailleurs pas le seul à se poser la question du bien- fondé de la création de mots à partir de Twitter. Les dictionnaires Larousse et Robert s'interrogent encore sur la validation des mots comme « twitter » ou « tweet », soit les classiques du réseau.

 

Néanmoins, ils ne se sont pas laissés déborder, et ont décidé de remplacer les  « ee » par des « i », pour franciser ce qui au départ n'est qu'une onomatopée anglaise d'un bruit d'oiseau confient-ils à l'AFP.

 

Seulement avec un doublement du nombre d'inscrits en 2011, des dizaines de nouveaux mots ont fait leur apparition comme twitteuse, twittos, twittasse ou twapero. Autant d'expressions qui feront partie intégrante de la langue française au siècle prochain ?




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.