Bernard Werber adapte ses derniers romans en jeu vidéo

Clément Solym - 03.01.2008

Lecture numérique - Acteurs numériques - Bernard - Werber - jeu


Après l’adaptation assez bien réussit du roman les Fourmis en jeu vidéo de stratégie en temps réel, Bernard Werber et Elliot Grassiano (directeur de la société éditrice de jeu vidéo Blue label entertainment ) remettent le couvert avec l’adaptation, en jeu pour pc, développé par Eversim, de Nous les dieux. Il s’agit du dernier cycle de romans de Bernard Werber, où le héros devient un élève Dieu et doit gérer un peuple de sa création jusqu'à une époque contemporaine.



Le joueur sera donc lui aussi un élève dieu, mais le jeu commencera à notre époque dans le monde tel que nous le connaissons, intégrant l’ensemble de ses données sociales, politiques, économiques et écologiques actuelles.

Ce projet assez original (il est rare de voir un roman adapté en jeu vidéo sans qu’il y ait eu auparavant une adaptation en film ou en série) s’intègre dans une démarche de l’auteur. Le but du jeu est d’explorer les futurs possibles or un des romans de B. Werber s’intitule L’arbre des possibles. Il a même été créé un site internet éponyme. Le site et le roman sont tout deux régis par cette même idée, explorer les futurs possibles.



Pour l’instant le jeu est toujours en cours de développement, mais nous pouvons déjà vous annoncer qu’il s’agira d’un jeu de stratégie. La sortie était initialement prévue pour le dernier trimestre 2007, simultanément à celle du dernier tome du cycle des dieux, le mystère des dieux. Pour l’heure nous ne connaissons pas encore la date précise de l’arrivée du jeu dans les bacs, mais elle est annoncée pour le premier trimestre 2008.

À suivre…

Pour approfondir

Editeur : Harmattan
Genre : philosophie...
Total pages : 156
Traducteur :
ISBN : 9782343035086

La

La question du genre affronte deux camps hostiles autour de la très ancienne opposition entre la nature et la culture dans l'histoire de la philosophie . Du côté de la nature se trouvent ici le positivisme scientifique en même temps qu'un naturalisme "spiritualiste" sommaire et, du côté de la culture, l'idéalisme sociologique de Judith Butler. Dans ce débat, nature et culture s'affrontent sous forme de thèse et d'antithèse, sans synthèse possible, entre autres par manque de participation des philosophes, des psychologues et des psychanalystes.

J'achète ce livre grand format à 17 €