Partager ses lectures, et diffuser la bonne parole

Nicolas Gary - 29.06.2015

Lecture numérique - Applications - recommander livres - partage Amazon - lectures ebooks


Le jour où les algorithmes d’Amazon seront remplacés par des êtres humains n’a rien d’une utopie. Désormais, la firme propose aux lecteurs de partager des extraits de leurs lectures, via tout ce que le monde compte d’application de communication. Facebook Messenger, Twitter, WhatsApp ou même les SMS et bien d’autres sont de la partie. 

 

better sharing Amazon lecture

 

 

Sans même avoir à être clients d’Amazon ni devoir installer un logiciel, les destinataires des messages peuvent commencer le début d’un livre. 

 

Pour profiter de cette option, il faudra bien entendu un appareil en mesure de diffuser l’information, tablette ou smartphone, et surtout, un compte Amazon, pour lire et partager ses lectures. Là où Kobo s’est lancé avec Viber pour promouvoir les lectures, Amazon ne fait pas dans la dentelle, en regroupant tout ce qu’il est possible de faire, sous une même enseigne. Bon, le fait est que Viber appartient déjà à Rakuten... mais il y a fort à parier qu’Amazon récupérera prochainement une application pour affiner son service...

 

Depuis l’application Kindle for, l’utilisateur pourra donc envoyer un morceau de texte, et le réseau de bouche à oreille se fait alors tout seul. Better sharing est dans tous les cas la nouvelle du moment, et s’accompagne de trois exemples de livres, Divergent, The Book Thief, et The Hobbit que l’on peut commercer à lire gratuitement.