Bibliothèques : Penguin supprime l'accès à ses ebooks

Clément Solym - 22.11.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - bibliothèque - suppression - livres numériques


La question du modèle économique pour le prêt de livres numériques à l'usage des bibliothèques pose toujours problème. Le service OverDrive, qui propulse les catalogues d'éditeurs vers les établissements, reste par ailleurs contraint d'obéir aux consignes qui lui sont données.


Ainsi, il a été découvert que Penguin avait décidé de supprimer les ouvrages de son catalogue présents dans le service OverDrive. Les utilisateurs se sont donc retrouvés dans l'incapacité de pouvoir télécharger les ebooks qu'ils souhaitaient découvrir, depuis leur bibliothèque.

 

C'est que, la semaine passée, explique OverDrive, l'éditeur a fait parvenir un courrier, faisant part de son intérêt pour le service, mais surtout de son désir d'étudier les modalités actuelles de prêt.

 

Durant cette période de réflexion, Penguin demande donc que ses ouvrages soient supprimés de la base de données, et que l'on désactive l'option « Obtenir sur Kindle ». Seule solution pour OverDrive, présenter des excuses aux usagers et attendre le retour de titres, et la décision de l'éditeur.

 

Qu'est-ce qui a pu motiver un tel changement de la part de la maison ? Erica Glasse, en charge des relations avec les médias pour le groupe Penguin donne quelques précisions. Renouvelant tout l'intérêt que l'éditeur peut porter à l'économie numérique, elle fait état que « nouvelles inquiétudes concernant la sécurité de nos versions numériques ».

 

Dès lors, et dans l'attente d'une résolution de ces problèmes, travaillant avec les partenaires autant que les auteurs, l'éditeur préfère suspendre son service.

 

En outre, Penguin a à coeur de proposer « un modèle de distribution qui est sécurisé et viable ». Et reste que les versions papier des livres sont toujours disponibles...

 

Il faut noter que l'apparition d'un service de prêt d'ebooks chez Amazon n'a pas fait que des heureux. Le cybermarchand s'est en effet doté d'un catalogue qui offre 5000 titres à télécharger gratuitement, à raison d'un titre par mois. Il est possible que ce soit en réaction que Penguin décide de suspendre temporairement son service, d'autant plus qu'il compte parmi les éditeurs qui ont refusé ce service.

 

Mais dans l'intervalle, les bibliothèques feront sans peine valoir qu'elles ont payé pour obtenir les livres, et parfois même, plus chèrement leur version numérique que papier.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.