Bientôt des programmes en radio et podcasts chez Audible (Amazon)

Clément Solym - 01.02.2016

Lecture numérique - Acteurs numériques - livre audio - Audible Amazon - podcast radio


Pour assurer le développement du livre audio aux États-Unis, et valoriser sa filiale dédiée, Audible, la firme de Jeff Bezos se donne les moyens. Elle choisit ainsi de passer par des podcasts et le développement d’émissions type radiophonique pour étendre les programmes offerts à travers Audible. Le passage à l'antenne est pour bientôt...

 

Radio Free Strawberry

Alan Levine, CC BY 2.0

 

 

Une campagne de recrutement de comédiens, ainsi que de producteurs radio et de podcast est en cours. Et les offres d’emplois découvertes par Bloomberg semblent suggérer un effort réalisé au niveau mondial. Une centaine d’emplois sont à pourvoir à travers le monde – Singapour, Allemagne, États-Unis, Australie, Royaume-Uni.

 

Nick Quah, qui dirige un réseau de podcast, Graham Holdings Co.’s Panoply, analyse : « Amazon fait pour Audible ce qu’il a fait pour Prime Video. Il est en train d’embaucher une tonne de très bons producteurs et gestionnaires, issus de la radio publique, pour acquérir des podcasts et développer ses propres émissions. »

 

Bien entendu, la firme a refusé de faire le moindre commentaire sur ces projets. Avec plus de 215.000 programmes audio, incluant des livres et des pièces de théâtre, l’offre d’Audible se focalise maintenant sur les possibilités qu’offrent les mobiles.

 

Les comédiens Maria Bamford et Jonathan Katz enregistrent déjà des épisodes de Bedtime Stories, un spectacle où les contes de fées sont réécrits et joués, explique leur manager, Bruce Smith. 

 

Dans le même temps, des services de podcasts deviennent des solutions à même d’introduire les offres d’abonnement mensuel, ou de vente au détail, qui restent le cœur de métier de la filiale Audible. 

 

D’autre part, le développement de l’enceinte Echo, sorte de haut-parleur à la douce voix, est particulièrement poussé sur le territoire américain. Cette enceinte dédiée servirait de relais facilitant la diffusion des podcasts, sans aucun doute. 

 

Dernièrement, Echo avait été mis en avant par la firme : désormais, l’outil était en mesure de supporter les ebooks disposant de la fonctionnalité text-to-speech, permettant la lecture directe. Echo pouvait naturellement déjà lire des livres audio (ceux de Audible, société filiale d’Amazon) : il s’agissait de fichiers sonores, donc rien de plus normal. Mais il ne sera désormais plus nécessaire que les livres soient disponibles ces versions audio pour en profiter.

 

Eric Nuzum, ancien dirigeant de NPR, supervise aujourd’hui le développement et la production d’émissions originales d’Audible. C’est lui qui a déclenché les embauches, notamment en allant chercher des producteurs de la station de New York, WNYC. « Audible en est arrivé à la conclusion que disposer de leur propre programmation originale est stratégiquement très important », explique-t-il. 

 

Hardigan, la première grande incursion en France

 

En juin 2015, Audible France annonçait un accord avec le label Hardigan, conçu par e-Dantes, de partenariat et distribution, ainsi que de production de livres audio. 

 

« Je reste persuadé que beaucoup de gens pensent que, le livre audio, cela n’existe pas, ou, du moins, que ce n’est pas fait pour eux », expliquait David Oghia, président de e-Dantès. « Le label Hardigan va réunir des œuvres de romance, science-fiction, thriller, qui sont des genres qui plaisent, et que l’on prendra plaisir à écouter. »

 

Et d’ajouter : « Dans les faits, l’offre manque : écouter des ouvrages classiques du domaine public, cela finit par lasser. Bien entendu, nous avons commencé notre label avec des livres qui venaient de Bragelonne, parce que c’était le plus immédiat, mais nous allons développer l’offre bien au-delà. »